Partager cet article

Liberté d'expression

Du darwinisme au réchauffisme : l’obscurantisme scientifique

Le professeur Jean Staune présente une analyse intéressante :

S "D’un côté des chercheurs, ou des lobbies, inféodés aux grandes industries pétrolières et automobiles, hostiles à tout changement des politiques économiques et écologiques des grands pays. De l’autre des créationnistes qui cherchent à imposer une vision du monde basée sur des textes religieux et non sur des connaissances scientifiques. Devant la menace constituée par ces deux types d’acteurs […] s’est mis en place une forme de « dogme » axé d’un côté sur le fait que le réchauffement climatique était essentiellement d’origine humaine, de l’autre que les mécanismes darwiniens étaient les principaux moteurs de l’évolution des êtres vivants. […]

Dans le cas du réchauffement climatique, il est désormais prouvé qu’une partie importante du réchauffement constaté dans la décennie précédente n’était pas d’origine humaine mais due à la vapeur d’eau, ainsi que le montre un article qui vient d’être publié dans la revue Science […] Contrairement à ce qui a été affirmé, le scandale ne réside pas dans le fait que le GIEC ait annoncé la disparition des glaciers de l’Himalaya en 2035, alors qu’elle ne surviendra pas avant 2350 au moins […], mais plutôt dans le fait que l’organisme du président du GIEC, Rajendra Pachauri, a reçu une subvention de 2,5 millions d’euros d’argent public émanant de la commission européenne pour étudier, entre autres, l’impact sur les populations des hautes vallées de l’Inde … de la disparition desdits glaciers. […] Par ailleurs, les emails échangés entre les membres du GIEC (récemment rendus publics en raison d’un piratage d’origine suspect, mais n’affectant en rien leur véracité) révèlent comment ces derniers s’organisent pour empêcher la publication d’articles invalidant leurs thèses dans des revues à référés, voir même manigancent pour obtenir « la tête » de responsables de revue qui « osent » assurer un pluralisme quant à la question du réchauffement climatique.

J’ai été personnellement témoin de pressions exactement du même ordre à l’encontre de chercheurs du CNRS ou de professeurs d’université qui, tout en soutenant bien évidemment l’évolution, osaient remettre en cause l’idée que les facteurs darwiniens en étaient l’explication principale. Bref, les mêmes attitudes de pensée générant les mêmes comportements sévissent dans les deux domaines (Hors du GIEC point de salut pour comprendre l’évolution du climat, hors du darwinisme point de salut pour comprendre l’évolution de la vie). […]

Les personnalités scientifiques « hérétiques » et ceux qui les soutiennent, revendiquent, dans un cas le droit de débattre des causes du réchauffement climatique (voir du ralentissement de celui-ci), et dans l’autre de la nature des mécanismes de l’évolution. La volonté d’étouffer les deux débats s’appuie sur l’argument massue : « tous les scientifiques sont d’accord ». Ne pas croire à ce consensus serait donc absurde. Or cela est tout simplement un mensonge. […]

N’importe qui pourra, en regardant cette conférence de Vincent Courtillot, directeur de l’institut de Physique du Globe de Paris et membre de l’Académie des Sciences […] prendre conscience d’un certain nombre d’erreurs commises par des scientifiques du GIEC. En lisant l’ouvrage testament de Stephen Gould, « La structure de la théorie de l’évolution », Gallimard, les lecteurs se rendront compte qu’il consacre plus de 1 000 pages à réhabiliter la plupart des grands penseurs non darwiniens qui […] ont tous affirmé que la forme et la structure des êtres vivants n’étaient en aucun cas le produit d’un processus de sélection et d’adaptation mais étaient inscrites dans les lois de la nature. 

[…] L’actualité récente nous fournit deux exemples intéressants montrant un parallélisme de méthodes et de comportements entre deux formes que peut prendre cet obscurantisme scientifique."

Partager cet article

13 commentaires

  1. Intéressant débat scientifique à suivre.
    Pour poursuivre la réflexion, une recherche intéressante, la Bible et l’écologie:
    http://bit.ly/53j7nX

  2. Pour approfondir Foi et Raison :
    http://www.ceshe.fr/accueil.htm
    Bienvenus dans le monde du réel !

  3. “Haro sur le GIEC” par France Info
    http://www.france-info.com/chroniques-le-plus-france-info-2010-02-04-haro-sur-le-giec-400348-81-184.html
    C’est toujours bien ces enquêtes quotidiennes. La veille, c’était sur le mouvement évangélique qui s’enracine en France

  4. Gardons raison.
    Non, le site du CESHE n’est pas celui de la raison, mais celui l’Arche de Noé prise au pied de la lettre, du soleil tournant autour de la Terre, laquelle n’aurait que 6000 ans….(même si ce n’est pas dit d’emblée)
    Ce type de créationnisme étroit qui prend la Bible pour un manuel de SVT est dangereux , tout enfant éduqué dans ces croyances, peut être retourné – preuves en main – par n’importe quel enseignant de sciences naturelle un peu astucieux, et la foi de cet enfant peut en être fortement ébranlée, voire détruite (j’en ai été témoin).
    Quand au “Professeur” Jean Staune, en fait chargé de cours, il de bonnes idées, mais son dernier ouvrage : “Au delà de Darwin” est destiné à se passer, aussi bien du darwinisme que de toute intervention du Créateur dans l’histoire de la vie. Sans ce haro sur l'”Intelligent Design”, jamais Le Monde ne lui aurait ouvert ses colonnes. Ce livre est instructif , mais ou bien les formes platoniciennes qu’il évoque sont des idées de Dieu (ce qu’il se garde bien d’avancer) ou bien ces entités quasi “transcendantales” mais nées des lois de la physique, donc de la matière, ont – au mieux – un côté gnostique prononcé, assez voisin du pythagorisme.

  5. Exupéry :
    Je vous lance donc le défi de me retourner…
    Gare, j’ai été évolutionniste pendant les 25 premières années de ma vie.
    A la science d’un jour, je préfère la foi de toujours. Pour rappel : l’Occident a été “créationniste” jusqu’au XIX ème s c’est à dire jusqu’à Darwin.
    Et rassurez-vous, le CESHE a déjà été taxé de tous les noms : fondamentalistes, créationnistes, fidéistes ou autres…
    Ils ont le mérite de taper avec foi ET raison, là où ça fait mal dans le respect de la scolastique.

  6. [A Vince1133 : si vous voulez nous insulter, il y a d’autres blogs qui font cela très bien. Mais pas ici. MJ]

  7. Cher cosaque,
    je m’étonne que vous soyez étonné de cet adjectif, “créationniste”, qui me semble tout à fait adapté pour défendre la position du CESHE.
    Qu’est ce qu’être créationniste pour vous, si le CESHE ne l’est pas?
    Il se trouve justement que la critique formulée par Jean Staune au sujet des créationnistes au début de son texte n’est pas gratuite: il a longuement critiqué les positions créationnistes, et je vous recommande la lecture de ce texte qui porte à mon avis un coup fatal aux théories du CESHE:
    http://staune.fr/Un-Chretien-peut-il-etre-anti.html
    Indépendamment de la question créationniste, le texte de Jean Staune nous montre bien comment la science actuelle génère ses propres dogmes (que ce soit le “réchauffisme” ou le darwinisme)et s’éloigne parfois des voies de la raison.
    Mais il me semble que Jean Staune tombe finalement dans le même piège en mettant sur un plan d’égalité les thèses de Vincent Courtillot et du GIEC, et les thèses darwinienne avec celles de leurs opposants.
    Se positionner en faveur du débat scientifique est une chose, mais promouvoir des thèses concurrentes aux fondements scientifiques moins solides relève peut-être d’une démarche encore plus faussée.

  8. Merci Max,
    Effectivement, j’ai plutôt tendance à éviter le terme de “créationniste” qui, il est vrai, est celui le plus approprié pour le CESHE.
    Disons, que ds un premier contact, je préfère éviter les blocages psychologiques…
    Bossuet, le Curé d’Ars, AC Emmerich et bien d’autres sont créationnistes :
    1ère lettre à St Pierre 3, 20 ( Bible de Jérusalem) “…quand Noé construisit l’arche, dans laquelle un petit nombre de personnes, HUIT EN TOUT, furent sauvés à travers l’eau”
    Voir également 2ème lettre de St Pierre 2,5
    et bien d’autres encore…
    Il n’y a donc pas que la Genèse qui est créationniste mais aussi les Apotres…
    Rappelons d’ailleurs que jusqu’à présent, Abraham est daté à – 2000 ds les chronologies bibliques. Qu’il est ou était encore récemment considéré comme un personnage HISTORIQUE bien qu’il fasse partie de la légendaire Genèse…
    Et pour la raison une peite photo, il y en a d’autres mais bon :
    http://www.ldi5.net/i/misc/arbrefossil.jpg
    Comment un arbre peut-il traverser verticalement plusieurs couches géologiques séparées de plusieurs millions d’années ?… Mystères des sciences modernes. Comment se forment des sédiments sinon pendant un cataclysme de type délugien ?
    Comment dater des squelettes ? Mystères et interprétations.
    Timothée 1,4 : « (…) je t’ai recommandé de rester à Ephèse, pour interdire à certains de dévier dans leur enseignement ou de
    s’attacher à des récits MYTHOLOGIQUESet à des généalogies INTERMINABLES: cela mène
    à des recherches sans fin, plutôt qu’au dessein de Dieu qui est affaire de foi »
    ou encore ” la science des hommes est folie aux yeux de Dieu”…
    Amicalement

  9. lire “fossile” plutôt que “sédiment” ds le post précédent.

  10. Je m’étonne que personne ne cite le CEP.
    Voyes par exemple le n°41 de leur revue trimestrielle.
    http://le-cep.org/archive/CEP_41.pdf
    Amitiés

  11. On ne va pas refaire ici le débat créationnisme/évolution, mais pour les anglophones intéressés par la question, une réponse “définitive” à tous les arguments créationnistes se trouve sur le site talkorigins.org
    voir par exemple la réponse à l’arguments des arbres qui traversent plusieurs couches:
    http://www.talkorigins.org/faqs/polystrate/trees.html
    ou tout simplement l’index de tous les arguments créationnistes, avec une réponse appropriée:
    http://www.talkorigins.org/indexcc/
    Cette liste est mise à jour dès qu’un nouvel argument créationniste apparait 🙂

  12. Tout à fait Christian, le CEP est une revue très sérieuse sur ce sujet et en plus de très nbx articles sont en ligne !
    Max, bah si, on est bien en train de faire un débat ! Dommage que je ne sois pas vraiment anglophone…
    Je vous conseille pour ma part de relire les passages du Nouveau Testament cités plus haut.
    Et enfin, où me placez-vous donc le péché originel dans l’Histoire humaine ?…

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services