Partager cet article

France : Laïcité à la française / France : Politique en France / France : Société / L'Eglise : L'Eglise en France

Interviews de Mgr Olivier Ribadeau-Dumas et Marion Maréchal-Le Pen

En raison de la "polémique" soulevée par les médias à propos de l'inviation de Marion Maréchel-Le Pen à une université d'été organisée par le diocèse de Fréjus-Toulon (voir communiqué), il est interessant de mettre en perspective ces deux interviews parues le même jour.

Tout d'abord, celle de Mgr Olivier Ribadeau-Dumas, porte-parole de la Conférence des évêque de France, dans La Croix où il affirme à propos du FN qu' "un certain nombre de ses idées sont clairement en opposition avec l’Évangile et avec la vision chrétienne de la société"…mais sans vraiment les préciser ni aborder les points non négociables (voir interview à Do Rzeczy) :

1420623174094726322"La position de l’Église en France sur le Front national n’a pas varié. Les déclarations de 1985 du cardinal Decourtray restent toujours valables, ainsi que celles qui ont suivi les années d’après. Nous continuons de dire que le rejet de l’étranger, le refus de l’accueil de l’autre, une conception et une vision de la société renfermées sur la peur, posent problème. Un certain nombre de points développés par le Front national ne sont pas conformes à la vision que l’Évangile nous invite à défendre (…)

D’un point de vue juridique, le FN est un parti politique comme les autres. Mais un certain nombre de ses idées sont clairement en opposition avec l’Évangile et avec la vision chrétienne de la société. Cependant, le fait que des catholiques se tournent vers le FN pose question et nous invite à leur parler (…)

La société dans laquelle nous vivons est, que nous le voulions ou non, que nous le regrettions ou non, marquée par la mondialisation. Elle est multiculturelle. C’est dans cette société, également frappée par l’injustice, que nous sommes amenés à agir. Et comme le pape François ne cesse de le dire, nous sommes invités à avoir sur elle un regard de bonté et de miséricorde, plutôt qu’un regard de rejet. Construisons ensemble cette société."

De son côté, Marion Maréchal-Le Pen s'affiche dans Famille Chrétienne en catholique décomplexée d'une nouvelle génération :

Marion-Marechal-Le-Pen1-470x327"Les seules personnes choquées par cette affaire sont les journalistes ! C’est une illustration de la fracture entre le monde médiatique et le monde réel. Pour le public catholique du Var la question ne se pose plus ! (…) Ce qui est remarquable dans ce rassemblement c’est la volonté de voir ce qui nous rassemble avant de focaliser sur ce qui nous divise. Il y a une capacité de cohabitation étonnante entre des gens qui viennent d’horizons politiques très différents. Cela change des plateaux télé ! L’état d’esprit est serein. Il consiste à mettre en commun l’essentiel, comme le respect de la vie humaine (…)

Nous sommes face à une génération décomplexée par rapport à leurs aînés. Les jeunes catholiques ne s’encombrent plus avec l’autocensure et la culpabilité. Ils en ont assez de devoir en permanence s’excuser. Ils sont libres et veulent sortir du malaise. Les chrétiens en politique avaient pris l’habitude de se faire discrets de peur d’être taxés de conservateurs. Ils étaient diabolisés (…)

Les catholiques ont été victimes de christianophobie à la Révolution française. Après un temps d’accalmie, ce phénomène est en train de revenir. J’observe une forme d’agressivité manifeste à leur égard. Cela pousse la nouvelle génération à agir (…) Je fais partie de cette génération anti Mai-68 (…) Ma génération a vécu en première ligne les conséquences de ce travail de sape éthique et moral.

Il y a toujours eu des catholiques au FN et des personnalités de premier plan. Le choix d’un parti politique est toujours un choix par défaut (…) Au FN (…) les catholiques n’ont pas vraiment besoin de changer la ligne qui leur convient. Je crois que sur la bioéthique et les questions du mariage et de la filiation, le FN est déjà en cohérence avec leurs attentes (…)

C’est très difficile d’être catholique tout seul ! Je suis assez seule dans mon combat politique. C’est pour moi important de rencontrer des catholiques qui défendent des valeurs auxquelles je tiens. Cela renforce mes convictions en adéquation avec ma foi (…)"

Partager cet article

68 commentaires

  1. Il serait intéressant que la CEF nous indique en quoi les autres partis qui promeuvent tous l’avortement, l’euthanasie, facilite l’exploitation de l’homme en organisant des migrations offrant de la main d’œuvre à bas coût, flatte l’islam, sont si proches des valeurs évangéliques qu’ils soient possibles, eux, de les fréquenter. Que ce soit pendant les heures-les-plus-sombres-de-notre-histoire ou aujourd’hui l’épiscopat n’est guère brillant sauf une dizaine d’exception, qui hier comme aujourd’hui sauvent l’Honneur de l’Eglise.

  2. Une fois de plus on voit la frilosité de l’épiscopat qui doit revoir ses logiciels.
    Désolé monseigneur RIBADEAU-DUMAS mais s’en tenir aux positions formulées par le cardinal DECOURTRAY en 1985 c’est un peu dépassé.

  3. Mais qu’ils (la CEF) nous disent quelles sont les idées qui sont en opposition avec l’Evangile et la vision chrétienne de la Société ? Il ne suffit pas de toujours jeter l’anathème sans éclairer les consciences !
    Quant à Marion le Pen, elle a parfaitement le droit d’aller s’instruire sur la religion, c’est même un devoir pour tout chrétien. C’est une jeune fille qui ne manque pas de courage par rapport à certains pasteurs d’âmes qui préfèrent proférer le “politiquement correct” que la Foi catholique !

  4. Je ne vois pas pq les journalistes sont choqués. Comme tous les politiciens, mmlp est pour l’avortement et la pilule… elle défend toutes les positions pro mort modernes.

  5. Chez l’évêque, quel méli-mélo! Chez Marion quelle clarté simple et rigoureuse!
    Un dernier point: “La croix” appartient en dernier ressort à Pierre Bergé (un maître à penser en effet) et bénéficia pendant 30 ans du rédacteur en chef Bruno Frappat, l’admirateur de Pol Pot en 1975.

  6. je resta pantois devant cette polémique qui semble s’associer au politiquement correct ambiant. Marion Marechal a-t-elle détourné de l’argent public? ou bien milité pour le mariage homo ? ou bien milité pour l’IVG ? ou bien milité pour la PMA ? ou bien contribué activement pour l’enseignement de la théorie du genre dès le cours préparatoire ? A t-elle proposé les églises vides aux islamistes ? A t-elle critiqué ouvertement l’Eglise catholique ? Participe t-elle à l’islamisation de la France ? ou encore a t-elle défilé aux dernières gay-pride ? Je voudrais que les évêques m’expliquent

  7. Mgr Ribadeau-Dumas se réfère à 1985…… Temps anciens et dépassés dans un domaine (les choix électoraux) où il n’y a pas de vérité dogmatique intangible, mais l’exercice cependant d’un jugement moral, en principe selon le Décalogue et la DSE, ce qui n’est pas rien. Ainsi, selon une enquête des RG dévoilée qq années après, en 1981, 70 à 80 % des évêques de France auraient voté François MITTERRAND.
    Il est vrai qu’au second tour c’était Mitterrand qui avait approuvé la loi VEIL.Ou Giscard-Veil.
    Un vote d’abstention aurait pu être proposé aux catholiques.
    Aujourd’hui selon les critères de 2015 de Mgr RIBADEAU-DUMAS, repris donc de 1981-85, il faudrait donc voter soit SARKOZY ou JUPPE ou HOLLAND-VALLS face à Marine LE PEN ? Donc voter pour le mariage homo et l’avortement sans aucune alternative.
    Intéressant aveu. Certains évêques n’ont en effet rien compris ni rien appris depuis 1981.
    Cela explique aussi le vote FN.

  8. Ce qui est très rigolo dans cette histoire, c’est que maintenant justement le discours de l’Eglise “qui est en France” sur le FN devient juste: le rejet et l’exclusion (en l’occurence de JMLP et de tous ceux qui vont subir le même sort) n’est pas très catholique. Est encore moins catholique cette façon de traiter un père: “Tes père et mère honoreras, afin de vivre longuement”.
    Et c’est justement maintenant que l’Eglise invite le FN pour discuter !!
    Savoureux.

  9. Entre ces deux extraits, s’il y en a un qui m’apparaît être un discours sectaire et incohérent, infondé et malveillant, c’est bien celui du porte-parole épiscopal !
    Et on peut attribuer les qualificatifs inverses au second : ouvert et sage, avisé et vrai…
    Bref, le plus catholique des deux n’est visiblement pas celui qui s’en proclame !

  10. @ Stephe:
    vous écrivez:
    les partis “facilite(nt) l’exploitation de l’homme en organisant des migrations offrant de la main d’œuvre à bas coût”
    Comme l’évêque à propos de Mgr Decourtray, vous retardez: les industriels préfèrent investir dans des robots que dans des OS.
    Les socialistes vivent très bien des misères du monde: quand les Français s’enrichissent quand même (ils ont bien du mérite) ils importent des miséreux. Les immigrationnistes sont les premiers responsables de tous ces drames de l’immigration.
    La solidarité n’a rien à voir avec la charité: on se demande si cet évêque a lu le Bon Samaritain.
    @Marion: Il est évident qu’il y a de moins en moins de catholiques au Front, sans parler des catho Tradi et des royalistes qui ont été virés.

  11. @ HR
    St Paul a aussi commenté cet aspect du Décalogue : “parents nexaspérez pas vos enfants”
    La parentalité n’est pas la dictature à vie : nous avons 60 ans, 9 enfants, et écoutons nos enfants adultes et trentenaires autant que nous nous efforçons de les conseiller. Et nous apprennons aussi souvent d’eux : ils nous rendent ainsi ce que notre éducation leur a apporté.
    Et le Ciel fasse que je ne les dévalorise jamais un seul de mes enfants comme on a pu entendre et voir un père célèbre le faire récemment à propos de sa fille…….
    Le Décalogue n’exclut pas le sens commun.

  12. La Bible enseigne d’aimer son prochain autant que soi-même, et non pas de préférer son lointain à son prochain et de se haïr soi-même…

  13. Marion Le Pen est jeune, belle, mère de famille, catholique, Française. Eût-elle été laide, vieille, lesbienne, juive et Californienne qu’ elle aurait portes ouvertes jusque dans les Ministères de la République Française, et notamment celui de l’Education Nationale où elle y imposerait la théorie du genre.

  14. « Le choix d’un parti politique est toujours un choix par défaut »
    C’est tout le drame de la politique française intérieure…
    Si l’on n’avait du choix – si l’on était vraiment en démocratie – ce ne serait pas un problème.
    Clairement, le FN d’aujourd’hui s’est aligné sur l’UMPS. Il n’y a donc rien à espérer d’une de ses victoires.
    Reste les hommes et les femmes pris individuellement : on peut ou pas voter pour eux dans l’espoir qu’ils changeront peut-être quelque chose à leur échelle…
    Mais honnêtement entre nous, je vois mal Marion Le Pen ou Bruno Gollnisch avoir assez de poids pour inverser la tendance qui se dessine…

  15. Tous ces cathos-gauchos poussant des cris d’orfraie ont la mémoire bien courte.
    Une simple image : les militants de la JOC accueillant à leur congrès de 1974, Georges Marchais, secrétaire général du PCF, et tous les 35000 jeunes entonnant L’Internationale. La scène se déroulait en présence de 44 évêques dont Mgr Marty, cardinal-archevêque de Paris.
    A cette époque, on ne se posait guère de questions sur les personnes qui pouvaient être invitées à s’exprimer devant une assemblée de catholiques.

  16. La position d’un évêque ayant posé question, un simple benêt de laïc catholique se positionne sur le sujet :
    “La position de l’Église en France sur le Parti Socialiste et les Républicains n’a pas varié. Les condamnations sur la Franc-Maçonnerie et le marxisme par les papes restent toujours valables, ainsi que celles qui ont suivi les années d’après. Nous continuons de dire que le rejet des français, le refus de “l’euthanazi”, une conception et une vision de la société renfermées sur l’avortement, posent problème. Un certain nombre de points développés par ces deux partis ne sont pas conformes à la vision que l’Évangile nous invite à défendre (…)
    D’un point de vue juridique, le PS et le Parti des Républicains comme les Centristes d’ailleurs sont des partis politiques comme les autres. Mais un certain nombre de ses idées sont clairement en opposition avec l’Évangile et avec la vision chrétienne de la société. Cependant, le fait que des catholiques se tournent vers eux pose question et nous invite à leur parler (…)
    La société dans laquelle nous vivons est, que nous le voulions ou non, que nous le regrettions ou non, marquée par la mondialisation imposée par la Franc-Maçonnerie et la Haute finance. Elle est multiculturelle certes . C’est dans cette société, également frappée par l’injustice envers les peuples, que nous sommes amenés à agir. Et comme le pape François ne cesse de le dire, nous sommes invités à avoir sur elle un regard de bonté et de miséricorde, plutôt qu’un regard de rejet envers ces mêmes peuples opprimés et jetés dans la misère ainsi que spoliés au moment de leurs retraites après des décennies de labeur et ce au profit de mondialistes. Construisons ensemble cette société.”

  17. C’est navrant de voir ce qu’a pu faire comme dégât la révolution française et la république sur l’épiscopat français. En France, Il ne faut pas qu’un catholique proclame et agisse en accord avec ce qu’il est de peur d’être persécuté. Il doit se cacher et ne se mêler de rien et surtout pas de politique.
    Pourtant un chrétien doit vivre avec son temps à essayer d’entraîner la société dans laquelle il vit et avec l’aide de l’Esprit-Saint sur le chemin de la Vérité même s’il est tortueux.

  18. Je pense que le petit peuple n’a plus grand chose à attendre de ces évêques, sauf d’une dizaine comme le dit un post précédent, car ils suivent la ligne politique de Mou 1° ou de Sarko l’excité. Et le peuple ne veut plus de ces deux guignols qui ont mené la France où elle se trouve. Et chez les évêques combien de FM? car il faut bien poser la question. Il faudra bien que Rome se penche sur ce problème car on ne peut être catholique et FM, et ça ferait du ménage et le plus grand bien à l’Eglise de France. Quant à Marion on ne veut pas l’accueillir parce qu’elle ne ferait pas partie du troupeau bêlant le politiquement correct? Ca me fait penser que pour un trop grand nombre d’évêques il y a pour le moins minimum 2 sortes de cathos, ceux qui suivent aveuglément leur liturgie chaque jour un peu plus débilitante,chaque officiant faisant sa cuisine, changeant les paroles de la consécration, j’en passe et des meilleures, d’ici un an ils devraient parler pour certains de l’ordination des femmes. Et la deuxième catégorie les sous-cathos, ceux qui sont pour la tradition, qu’on considère comme des moins que rien parce qu’ils ne sont pas dans la ligne du parti (oh pardon de l’idéologie post-soixante-huitarde) et qu’on traite d’intégristes, voire de fascistes et surtout pour certains évêques on préfère aller embrasser l’imam du coin plutôt que de rendre visite à ces tradis c’est ce qu’on appelle la charité chrétienne , d’ailleurs il suffit de voir comment sont traités certains prêtres pour comprendre combien cette CEF applique la charité chrétienne. C’est la triste réalité de la fameuse église conciliaire en certains endroits ,bcp trop, alors leur prêchi-prêcha, s’ils le mettaient en pratique, il serait suivi d’effets par les cathos etc

  19. @ Thomas :
    Evitez , comme les évêques, de raconter n’importe quoi , merci

  20. Comme le font remarquer plusieurs blogueurs, la conférence des évêques de France se vautre dans l’hypocrisie, défendant les partis assassins d’enfants à naître, corrompus mille fois et dont les idées et actions sont contraires au message de l’évangile.
    Le FN n’est ni pire ni mieux que les autres.
    Quant à Marion Maréchal Le Pen, elle est forcément bienvenue comme catholique et comme représentante d’un mouvement politique majeur sinon majoritaire dans notre pays.
    Que les bobos journaleux, religieux mitrés ou pas ou autres aillent défendre leurs chères idées de la LGBT et des avorteurs et nous foutent la paix.
    Nous les balaierons prochainement.

  21. Ce qui est certain, n’en déplaise à nos évêques, c’est que le FN, bien que n’étant pas un parti catholique, est de très très loin le plus proche de l’Évangile.
    On rappellera également au passage, pour information, que le mensonge, la tromperie, la manipulation, la calomnie et la médisance sont très éloignés du message évangélique…

  22. Longue vie à Marion !
    Personnalité politique la plus “liké” – si je ne m’abuse- sur Facebook. Et de très loin.
    De quoi envoyer tous les politicards à la case ANPE… !

  23. Hihihi . L’évêque “progressiste et en marche vers l’histoire” qui avoue être resté figé en 1985 !!!! Il pretend être “moderne” et avec des idées de 30 ans!!!!
    Merci au sb pour ce moment d’humour.

  24. Ah bon ? Le FN “clairement en opposition avec l’Évangile ?”
    Alors soit on ne parle pas des mêmes Évangiles, soit dans ce cas là il faudrait que ce Mgr RIBADEAU-DUMAS soit honnête et affirme plus encore que TOUS les autres partis, de la gauche la plus extrème, à l’UMP dans sa quasi-totalité, sont non seulement totalement en opposition avec les Évangiles, mais en plus se comportent ouvertement en ennemis du catholicisme : avortement à gogo, euthanasie destruction de la famille, islamisation volontaire.
    Le FN est tout le contraire. Opposé au pseudo-mariage gay, voulant dérembourser l’avortement, contre l’euthanasie, etc …
    La seule chose que je crois comprendre, c’est que “La Croix” appartenant à Pierre Bergé, on a encore affaire ici à une operation de propagande sournoise, avec la regrettable complicité d’un évèque.

  25. “Je suis assez seule dans mon combat politique”.
    T’inquiète pas Marion, tu n’es pas seule, et loin d’être seule. Derrière toi dans l’ombre imposée par le terrorisme ambiant, auquel participe le haut clergé, nous sommes des milliers, et peut-être demain des millions, à nous rassembler dans le silence des troupes qui s’organisent, s’arment (moralement) et se rangent en ordre de bataille serré. Comme sous l’Occupation, comme sous la Révolution, nous saurons faire le tri entre la bonne et la mauvaise curaille. Nos ancêtres ont rougi leur baïonnette en piquant la soutane. Il sera trop tard quand “ils” s’en souviendront. Va, va, ma petite Jeannette, le beau temps reviendra !

  26. Que la CEF condamne d’abord le parti communiste, le parti de gauche et la CGT qui sont clairement en opposition avec l’évangile selon DIVINI REDEMPTORIS (http://w2.vatican.va/content/pius-xi/fr/encyclicals/documents/hf_p-xi_enc_19031937_divini-redemptoris.html)
    . Il suffit de lire les paroles de l’Internationale (https://fr.wikipedia.org/wiki/L'Internationale)

  27. Il est parfaitement faux de prétendre que Marion Maréchal serait favorable à la pilule et l’avortement!
    Cela n’est étayé par aucun fait précis et surtout ceux qui connaissent Marion savent combien des convictions sur la famille et la vie sont le nôtres!
    Marion représente une nouvelle génération politique désireuse de porter un projet politique au centre duquel se trouve l’homme et de défendre des convictions et des valeurs et non un plan de carrière!!!

  28. Ses convictions pardon … Sont les nôtres

  29. Je veux être bref et décomplexé: Ce Monseigneur est “OUT”…Il ne représente rien par rapport aux véritables dangers que représentent TOUS LES AUTRES PARTIS POLIITQUE…..depuis plus de 30 ans… Et puis tiens qu’il nous explique le marchandage EGLISE DE FRANCE / DANIELOU / V G E sur l’avortement…POINT BARRE.

  30. De la part Mgr Ribadeau-Dumas,”porte-parole de la Conférence des Evêques de France”, j’attendais qu’il nous déclare plutôt, ès qualité, que “la plupart des points développés par la Franc-Maçonnerie ne sont pas conformes à la vision que l’Évangile nous invite à défendre” en y ajoutant : “voilà pourquoi, à la différence des membres ou des sympathisants du FN, les “frères en loges” sont excommuniés”
    Mais on peut toujours rêver …

  31. Le pape Jean paul 2 a rencontré Jean-Marie Le Pen en 1985. Il lui avait même dit de lutter contre la décadence en Europe.

  32. Il faut expliquer à ces Mgrs complétement engoncés dans leur bien pensance contre-productive, leurs dogmes politiques et autres idées reçues comme des pharisiens avec leurs centaines de règles que l’urgence aujourd’hui, c’est …
    … Aider les gens chez eux, avant qu’ils ne partent !
    C’EST DEVENU UNE ABSOLUE NÉCESSITÉ.

  33. “Je suis assez seule dans mon combat politique”, est ce à dire que les catholiques ne font pas de politique ou que les portes des instances des partis leur sont fermé?
    ceux qui ont les capacités doivent s’engager, la nature a horreur du vide ! il faut prendre les places!

  34. Le porte parole du soviet des évêques de France serait bien incapable de préciser en se fondant sur la doctrine catholique quels sont les points qu’ils considèrent comme incompatibles pour un catholique dans le programme du FN.
    L’accueil des immigrés relève du domaine prudentiel de la politique nationale et n’a rien à voir avec la charité ni avec les commandements de Dieu.
    Mais concernant les commandements de Dieu, le prochain est celui que Dieu a mis à nos côtés par la famille, la patrie, notre proche. Le lointain, celui qui vient exiger une aide n’arrive qu’ensuite si notre devoir d’état nous le permet.
    “Tu honoreras ton père et ta mère” ne veut pas dire autre chose.
    Il n’est écrit nulle part que nous devions abolir la nation et la patrie pour accueillir le monde entier, ce serait contraire à la raison, à la prudence et à la justice. Et d’autre part, nous n’y parviendrons pas sans provoquer un plus grand mal pour notre société, comme chacun peut le constater tous les jours.
    Par contre, l’enfant “non désiré” lui aurait droit à toute notre bienveillance immédiate et je n’entend pas nos évêques si prompts à nous enjoindre fermement d’accueillir tous les étrangers chez nous admonester les pouvoirs politiques successifs d’avoir fait du meurtre de notre prochain un progrès et un droit social.
    Les conditions et la culpabilisation des français par rapport à l’immigration massive et incontrôlée et l’islam auront objectivement contribué activement à favoriser la guerre civile, le communautarisme et le racisme dans notre pays.
    L’enfer est pavé de bonnes intentions et notre épiscopat y contribue largement.
    Qu’ils s’occupent de transmettre la doctrine catholique et le sens du bien commun, c’est à nous laïcs de nous occuper de la gestion de la société.

  35. “D’un point de vue juridique, le FN est un parti politique comme les autres. Mais un certain nombre de ses idées sont clairement en opposition avec l’Évangile et avec la vision chrétienne de la société. Cependant, le fait que des catholiques se tournent vers le FN pose question et nous invite à leur parler (…)”
    Autrement dit, a contrario, les autres sont des partis politiques comme le FN, d’un point de vue juridique, mais leurs idées sont clairement en accord avec l’Evangile et avec la vision chrétienne de la société.
    A-t-il au moins réfléchi au sens de ses propos ? Que dit-il de la culture de la mort, des partis qui proposent le vol légal par l’État ? Que dit-il de la hiérarchisation non dite des groupes ethniques avec le Français de souche toujours déconsidéré et l’immigration extra-européen toujours survalorisé ?
    N’est-ce pas Pie XII qui disait qu’il fallait d’abord s’occuper de sa famille, puis de sa patrie avant de s’occuper des autres, c’est-à-dire soutenir les étrangers ?

  36. On peut en sourire.
    Je doute qu’au delà du lectorat âgé de La Croix ou bien du public des sites de réinformation catholique cela retienne l’attention et, au-delà, cela peut jouer en faveur.
    Chacun joue un rôle attendu :
    – le porte-parole d’une Conférence des évêques un peu dépassée et singeant trop les assemblées parlementaires aux voix et groupes de pression ;
    – un journal incarnant un catholicisme à genoux devant le monde dépassé par l’évolution ;
    – des médias de pouvoir et d’argent habitués aux réflexes pavloviens sur l’Église comme sur la mouvance nationale…
    Tout ceci est de l’écume.
    L’essentiel est ce qui se passe dans le pays réel, les mouvements de fond et, là, il y a du très bon gain semé partout.

  37. J’aimerais entendre Mgr Ribadeau-Dumas sur les nombreuses divergences non négociables entre les prétendues valeurs de l’UMP/LR et la vision chrétienne de la société!

  38. Une bonne partie de l’Eglise conciliaire n’a rien compris ou par lâcheté fait semblant de ne rien comprendre.
    Les Evangiles n’ont jamais prôné le remplacement de population, l’accueil d’une invasion au prétexte qu’elle ne serait pas explicitement nommée, n’ont jamais assimilé la légitime défense à un “repli sur soi”. L’eussent-ils fait, que la chrétienté aurait disparu avant même que de faire 100 adeptes.
    “Et comme le pape François ne cesse de le dire”… Ce Pape se raccroche à toutes les positions idéologiques mondialistes, il ferait mieux de décrocher l’effigie de Rampola, au propre comme au figuré.

  39. Mais le clergé n’a pas aimé Jeane d’Arc non plus..ils l’ont brulée!
    Marion Marechal a des principes clairs ce qui traduit une compréhension en profondeur de la société (la vraie) mais aussi du chemin à parcourir. Elle le dit, elle ne peut avancer seule. Alors “Qui m’aime me suive!”..et personnellement s’il fallait suivre quelqu’un ou aider quelqu’un à défendre des idées qui sortent de la DOXA tout en proposant des voies de sorties positives et honorables pour faire grandir la France..je la choisirais elle!
    Quel courage et quelle vitalité!

  40. Le paragraphe 2241 du CEC dit :
    “Les nations mieux pourvues sont tenues d’accueillir autant que faire se peut l’étranger en quête de sécurité et des ressources vitales qu’il ne peut trouver dans son pays d’origine. Les pouvoirs publics veilleront au respect du droit naturel qui place l’hôte sous la protection de ceux qui le reçoivent. »
    La suite vient préciser très utilement les choses :
    «LES AUTORITÉS POLITIQUES PEUVENT EN VUE DU BIEN COMMUN DONT ELLES ONT LA CHARGE SUBORDONNER L’EXERCICE DU DROIT D’IMMIGRATION À DIVERSES CONDITIONS JURIDIQUES, NOTAMMENT AU RESPECT DES DEVOIRS DE MIGRANTS À L’ÉGARD DU PAYS D’ADOPTION. L’IMMIGRÉ EST TENU DE RESPECTER AVEC RECONNAISSANCE LE PATRIMOINE MATÉRIEL ET SPIRITUEL DE SON PAYS D’ACCUEIL, D’OBÉIR À SES LOIS ET DE CONTRIBUER À SES CHARGES».
    Les propositions du FN (pages 11 à 13 de leur programme (http://www.frontnational.com/pdf/Programme.pdf)) en vue de subordonner l’exercice du droit d’immigration à ces diverses conditions n’ont aucune
    contradiction FONDAMENTALE avec ce que dit
    l’Eglise catholique, même si des chrétiens peuvent avoir d’autres propositions.
    Prenez la peine de lire ces propositions, elles sont équilibrées : elle refusent l’immigration non nécessaire, qui nuit au pays d’accueil, comme au pays de départ, et très souvent aux immigrés eux-mêmes qui se trouvent déracinées.
    Les déclarations de cet évêque sont malhonnêtes.
    MMLP a raison de dire que les nouvelles générations sont décomplexées, et même une partie des anciennes.

  41. @ Pascal Gannat
    Le Décalogue sont les 10 commandements , et pas “parents n’exaspérez pas vos enfants”, ça , ça fait pas partie du décalogue, parole de Saint Paul ou parole du pecno du coin…
    sur le fond … A CONDITION d’ailleurs que les enfants ne fassent pas n’importe quoi… et que les parents soient de dans la morale et la vérité
    regardez de qui je veux parler
    donc n’inversez pas les responsabilités

  42. Le CEF préfère la F.M. au FN …

  43. Tout ce que va récolter la CEF, c’est que de plus en plus de cathos vont quitter l’Eglise, la soupçonnant de franc maçonnerie…
    La prise de position de Mgr RD est si convenue, si hypocrite, si dépassée, qu’elle ne peut convaincre personne.

  44. Ceci démontre que les mauvais bergers épiscopaux ont des points communs, “La Croix” aidant, avec le mauvais Bergé qui la finance…

  45. La même conférence des évêques de France publie un communiqué quand une mosquée brûle, mais ne réagit à aucune dégradation d’église…
    Cette CEF représente-t-elle les évêques de France, ou plus simplement une technostructure, comme nos partis politiques ou nos medias ?
    Je crois que quelqu’un, à Rome, fustige assez régulièrement le christianisme mondain : peut-être que les communiqués de la CEF y sont vus…

  46. Les journalistes qui s’effarouchent de la “tribune” donnée à MMLP “sans aucun contradicteur” ont-ils pris connaissance des intervenants à cette Table Ronde:
    Arnaud Le Clere, Sens Commun
    Valérie Boyer, Député Les Républicains des Bouches du Rhône.
    Marion Maréchal Le Pen, Député FN du Vaucluse.
    Simon Renucci, ancien Député-Maire PS d’Ajaccio.
    Aymeric Pourbaix, Directeur de la rédaction de Famille Chrétienne.
    Mgr Rey, évêque de Fréjus-Toulon.
    Faut-il en conclure qu’ils estiment Arnaud Le Clere (Sens Commun), Valérie Boyer (Député Les Républicains), Simon Renucci (ancien Député-Maire PS) incapables de tenir tête à cette petite jeunette? En ce cas, quel compliment pour cette catholique engagée!

  47. cet eveque conciliaire fait pitie!
    quant aux journaleux, en quoi sont ils concernes par le fait que Marion MLP soit invitee a une reunion avec d autres catholiques, la plupart sont athes ou adepte d une autre religion, il n y a quasiment pas de journaliste catholique

  48. Si j’en crois la C.E.F., Benoît XVI a donc énoncé “un certain nombre de ses idées sont clairement en opposition avec l’Évangile et avec la vision chrétienne de la société.”
    ” Dans le même temps, les Etats ont le droit de réglementer les flux migratoires et de défendre leurs frontières, en garantissant toujours le respect dû à la dignité de chaque personne humaine. En outre, les immigrés ont le devoir de s’intégrer dans le pays d’accueil, en respectant ses lois et l’identité nationale.”
    (Message du Pape Benoït XVI pour la 97ème journée mondiale du migrant et du réfugié, 2011)
    J’espère que la C.E.F. a notifié son indignation aux services du Vatican avec le même air péremptoire.

  49. Hormis quelques rares et remarquables exceptions, nos évêques se comportent comme des lâches, soumis aux puissants de ce monde : n’est-ce pas certains d’entre eux que Notre Seigneur visait aussi quand il s’écriait : “Malheur à vous, scribes et Pharisiens hypocrites, parce que vous ressemblez à des tombeaux blanchis, qui au dehors paraissent beaux, mais au dedans sont remplis d’ossements de morts et de toute immondice” (Matt. 23,27) et plus loin : “Serpents, engeance de vipères, comment éviterez-vous d’être condamnés à la géhenne?” (Matt. 23,33)

  50. “Nous continuons de dire que le rejet de l’étranger, le refus de l’accueil de l’autre, une conception et une vision de la société renfermées sur la peur, posent problème.”
    Il est plus que temps que Mgr Olivier Ribadeau-Dumas
    écoute ce prêtre catholique irakien, le P. Douglas al-Bazi… et se réveille!
    Lui sait de quoi il parle!
    http://yvesdaoudal.hautetfort.com/archive/2015/08/28/reveillez-vous-5676623.html

  51. A HR
    Il s’agit de Mgr Rey, il est homme d’église mais pas l’église à lui tout seul. Il a le soucis d’informer ses ouailles pour les aider à acquérir un discernement dans leur devoir d’état, c’est parfaitement utile.
    Ne pas le confondre avec ceux qui prétendent “être l’Eglise en France” (CEF) car ils ne représentent qu’eux mêmes.
    La collégialité est une hiérarchie parallèle créée et imposée depuis Vatican II pour mieux contrôler les évêques.
    Il y a de nombreux exemples où la CEF intervient pour contredire certains évêques et même les empêcher de prendre les initiatives nécessaires à leur fonction de pasteur. On peut comparer la CEF à une sorte de maçonnerie.

  52. Je suis décu que notre évèque Mgr RIBADEAU-DUMAS répète naïvement l’ambiance générale des médias…N’ y a t-il pas un énorme amalgame entre ‘rejet de l’étranger’ et ‘maitrise des frontières’ ? Accueillir,oui ! Etre dépassé par l’immigration, non ! C’est du bon sens et je pense que le FN défend le bon sens.Mgr Ribadeau-Dumas, sachez que le politiquement correct me suscite une légère irritation.

  53. J’ai été candidat FN dans mon canton. La journaliste a présenté notre binôme comme catholiques pratiquants (nous nous sommes tous les deux présentés ainsi) et en titre de l’article Une candidature sociale et pro-famille.
    Nous n’avons pas été exclus du parti et je ne crois pas qu’un seul de tous les candidats, au niveau national, se soit présenté sous l’étendard de la foi chrétienne.
    Nous n’avons pas été élus mais avons obtenus 25% des voix exprimées.
    Quand à l’évêque Ribadeau-Dumas, je crois sincèrement qu’il devrait réfléchir avant de parler. Je croyais, mais Monseigneur me corrigera, que le Christ était venu pour nous sauver tous, membres du FN inclus.

  54. A ma connaissance, Marion s’est prononcé pour la pilule. A moins qu’elle n’ait changé d’avis ?
    JMLP et Marine ne sont pas en accord avec les points non négociables.
    Bruno GOLLNISH est certainement le plus catholique respectueux de la Doctrine de l’Eglise.

  55. Mais la député frontiste du Vaucluse relance le débat. «Il faut dérembourser [les interruptions volontaires de grossesse]. On a quand même des moyens de contraception abordables. Je pense que c’est un acte grave et qu’aujourd’hui on est confronté à un certain nombre d’excès». In Le Parisien 12/10/2012

  56. http://lesalonbeige.blogs.com/my_weblog/2013/11/marion-mar%C3%A9chal-le-pen-a-une-pens%C3%A9e-%C3%A9mue-%C3%A0-l%C3%A9gard-de-lucien-neuwirth.html
    Pas de commentaire de plus, sauf à ce que Marion nous en dise plus, elle-même. A t-elle changé d’avis sur la pilule ?

  57. Mgr Ribadeau-Dumas rejette le FN et ses électeurs au motif qu’il “rejetterais l’autre” et que ceci est contraire à l’Evangile.
    Je pose cette question à Mgr Ribadeau-Dumas :
    Est-ce conforme à l’Evangile de rejeter 30 à 40% des français au seul prétexte de leur adhésion ou de leur vote pour un parti qui juridiquement est comme les autres.
    Mgr Ribadeau-Dumas je vous encourage à faire des pas dans l’accueil des français autant que vous en faites dans l’accueil des étrangers qui refusent de vivre selon les règles de notre pays.

  58. La conférence des évêques portera une lourde responsabilité dans la victoire du Front National au PREMIER TOUR de certaines régions.

  59. @ esprit libre
    Non !!!! On ne peut pas en sourire !!!!
    Qu’un évêque de surcroit s’exprimant au nom de tous les évêques puissent avoir des paroles contraires à l’Évangile, à la doctrine de l’Église et à la plus élémentaire charité chrétienne n’a rien de risible !
    C’EST GRAVE !
    C’EST TRÈS GRAVE !
    C’EST EXTRÊMEMENT GRAVE !

  60. Oui rémy, et le paragraphe que vous citez du catéchisme dit bien “AUTANT QUE FAIRE SE PEUT”.
    Or aujourd’hui, il ne se peut plus faire ! C’est tout !

  61. Mgr Ribadeau-Dumas aurait sans doute fait brûler sainte Jeanne d’Arcc, puisqu’elle aussi voulait bouter les étrangers hors de France !

  62. @Saint Georges
    Je ne sais si je retarde (je règle pourtant consciencieusement ma Comtoise tous les huit jours :-)), pour reprendre votre expression; par contre vous extrapoler rapidement sur ma modeste intervention, car je n’ai jamais cité l’industrie, ayant juste évoqué implicitement l’économie du pays en général ce qui est un peu plus large que son seul monde ouvrier, fut-il spécialisé. Par contre pour s’en tenir à cette seule industrie il faut hélas convenir que celle de notre pays est faible (à pays comparable s’entend) en raison justement de son manque de productivité et de son peu d’investissement en robotisation (souvent made in Germany) alors se créé une industrie parallèle, clandestine et rentable, sans robotisation excessive et là les patrons ne rechignent pas à embaucher du migrant-esclave ( en exemple : le célèbre textile dans le XIIIéme arrondissement de Paris, connu de tous et qui y touche ? personne) Donc, j’en conclus que nous ne devions pas évoquer la même chose dans nos propos.

  63. C’est tout de même marrant de noter la rapidité avec laquelle nos responsables dans l’épiscopat se sont vite désolidarisés de l’évêque de Fréjus . Par contre,on ne les a pas beaucoup entendu avant les élections présidentielles critiquer le programme de François Hollande … surtout pour se qui concerne le mariage pour tous . Que voulez-vous, les catholique ont le droit dans notre pays d’être de gauche … mais surtout pas d’être à droite . Et oui, nos évêques s’interdisent de critiquer, et la gauche, et la République …

  64. Entre ces évêques qui préfèrent accueillir des hordes d’islamistes et le FN qui ne fait qu’appliquer le proverbe “charité bien ordonnée commence par soi même,” il n’y a pas à hésiter un seul instant. Vive Marion !

  65. Uns seule solution pour l’Eglise “qui est en France” : dissolution immédiate de la CEF et restauration intégrale de l’autorité de chaque évêque dans son diocèse. Mais y a-t-il encore une autorité qui s’exerce dans l’Eglise (hormis celle des apparatchiks des conférences épiscopales) ?

  66. @Guillaume
    Excellent !

  67. Il faut virer ces mitrés!
    Quelles sont leurs ” valeurs évangéliques” l’avortement ? validé par eux dès 1974 ; l’euthanasie ? le mariage homo? la GPA ?
    Si la France est foudroyée , ils en auront leur part de responsabilité.
    Des pétochards qui ont peur du jugement des médias qu’ils ne cessent de flatter sous prétexte de ” tolérance”.
    A vomir.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité