Bannière Salon Beige

Partager cet article

Cathophobie

Le cimetière de Passy (74) profané

Dans la presse locale qui veille :

"Six tombes ont été profanées, c'est-à-dire dégradées ou détruites : pierre cassée, ornements arrachés, coups de masse,…

L'infraction ne porte pas la marque d'un acte religieux ou politique. Il s'agit manifestement d'une grosse tentative de vol, qui a en partie réussi : le pourtour en marbre d'une tombe a été dérobé, ainsi que les décorations d'une seconde.

"Aucun élément ne permet à ce jour d'identifier les auteurs", déplore la gendarmerie. La brigade de Sallanches est en charge de l'enquête."

Partager cet article

5 commentaires

  1. Moi je vais leur en donner des indices sur les coupables: Issus de l’immigration musulmans, car en effet, aucun chrétien ne pourrait profaner un cimetière chrétien, et il y a qu’à voir ce qui se passe en Irak, pour comprendre le peu de respect qu’il portent à tout ce qui est chrétiens!
    Il va falloir cesser de se laisser marcher sur les pieds et d’être un peu plus hargneux.

  2. La gendarmerie est d’une efficacité proverbiale pour retrouver les auteurs des sacrilèges dans les églises et des profanateurs de tombes, proverbiale, vous dis je !
    Mais elle dresse des PV, rédige des rapports et prends des photos qui iront dans 50 ans au musée de l’icelle et aux archives !

  3. Thonon, Passy, Myans, etc., la Savoie, dernière province à devenir française, est particulièrement visée par les attaques sataniques.

  4. “Aucun élément ne permet à ce jour d’identifier les auteurs”, déplore la gendarmerie.
    Heu c’est pas leur boulot de mener des investigations pour en trouver ?
    Les auteurs ne vont pas laisser une carte de visite sur les lieux…

  5. “Aucun élément ne permet…” Foutaise!
    Tout le monde sait qui “récupère” – dans des conditions souvent sordides, voire criminelles (câbles de signalisation ferroviaire) et en méprisant tout respect du pays d’accueil- les matériaux revendables!

Publier une réponse