Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Le clientélisme électoral de nos grands démocrates

Lu dans La Provence :

"Un pan nouveau d'investigations s'ouvre dans le dossier des
associations de la 7e circonscription des Bouches-du-Rhône. Un
réquisitoire supplétif a été transmis courant juin par le parquet de
Marseille au juge d'instruction Julien Retailleau. La procédure, déjà
ouverte contre X pour "abus de confiance", a été étendue à des faits
éventuels de "détournement de fonds publics" et "prise illégale
d'intérêts".

Selon nos informations, les soupçons de la PJ portent
sur les "habillages" d’associations ou de structures qui gravitaient
autour d’Henri Jibrayel, le député PS
de cette circonscription des
quartiers Nord. Contacté par La Provence, celui-ci s’est dit "totalement étranger à cette enquête".
"Les Femmes de Séon" et "Les Seniors du 15/16", ainsi qu’une antenne de
proximité qui dépend du Conseil général sont particulièrement
suspectées."

Partager cet article

3 commentaires

  1. C’est surprenant ces faits divers où sont mêlés des élus P.S., leurs assistants parlementaires, des associations…
    Le printemps a été pluvieux, ça pousse comme des champignons?

  2. Les associations doivent publier leurs comptes au journal officiel et citer leurs subventions et donateurs. exemple pour SOS racisme en 2009: http://www.journal-officiel.gouv.fr/publications/assoccpt/pdf/2009/3112/335186631_31122009.pdf, ou l’on découvre un don de 100 000 euros de Pierre Bergé. Depuis, le comptable doit être aux abonnés absents..on entre dans l’opacité, POur le MRAP rien sur Internet…LE MRAP les réserve t-il à ses membres? Cette opacité n’est pas démocratique. Les citoyens devraient demander à leurs élus de veiller à renforcer les contrôles, et les sanctions..ce serait un bon début non? Encore un truc à demander à l’UMP avant de soutenir leurs finances.

  3. Peut-on porter plainte contre les associations grassement subventionnées qui refusent de révèler leurs comptes ,non pas en demandant aux élus complice d’attibution de grasses subventions à ces coquilles associatives clientèlistes , mais des plaintes par des avocats ,comme par exemple ceux qui s’occupe des plaintes pour arrestations arbitraires ?
    Il faut impérativement avoir un réseaux d’avocats qui s’occuperait de ce genre de plaintes dès qu’on sait que les assocs subventionnés par nos impots refusent de revèler ce qu’ils font de leurs comptes bancaires associatifs ,
    et faire annuler ,et
    meme obliger à rembourser ces fausses associations qui ne servent que de paravents pour entretenir un ou deux prédateurs d’un système frauduleux ….

Publier une réponse