Partager cet article

Médias : Désinformation

Le Figaro va-t-il supprimer son vaticaniste ?

Lefigaro Le Figaro va connaître un sévère plan de restructuration, qui touchera environ 10% du quotidien. La direction du groupe, propriété de Serge Dassault, a annoncé début février qu’elle allait supprimer entre 60 et 80 postes du journal, comptant pour cela sur des «départs volontaires». Ce plan s’inscrit dans un programme d’économies globales de 12M€ : 6 à 7M€ devront être économisés sur la masse salariale (départs et gel des primes et salaires pendant au moins 6 mois), 5 à 6M€ devront l’être dans le fonctionnement du journal. Pour l’heure, on croit savoir que les services «économie» et «politique» seront épargnés.

Le bruit court cependant que Le Figaro supprimera son journaliste accrédité de façon permanente au Vatican. Ce serait fort dommageable : cela ferait grandir le silence médiatique à l’égard de l’Eglise catholique. Parmi les titres internationaux, ceux avec un vaticaniste à temps plein, sont déjà rares : Le Figaro, avec Hervé Yannou (qui a succédé à Sophie de Ravinel), Reuters avec Philip Pullella, l’Associated Press avec Victor Simpson, l’agence espagnole EFE avec Juan de Lara. Ainsi que l’Américain John Allen, correspondant de l’hebdomadaire National Catholic Reporter et commentateur pour CNN.

La France dispose, avec ce journaliste, de son seul vaticaniste. Et il s’agissait encore de la rare page intéressante du quotidien. Si cette plus-value est supprimée, que restera-t-il à lire dans Le Figaro ?

Michel Janva

Partager cet article

15 commentaires

  1. je ne sais pas quelle est la formation ni surtout quelles sont ses valeurs ; bref, je me demande si elle est VRAIMENT catholique.
    J’ai été particulièrement déçue par l’article qu’elle a rédigé le 11 février pour la fête de Notre-Dame de Lourdes.
    Elle faisait en sorte que l’on sente une “distance” avec son sujet : guillemets pour évoquer les “miracles”, pour dénombrer la foule des pélerins présents sur place elle indiquait “7 000 personnes selon les organisateurs” ..
    j’avais l’impression de lire le compte-rendu d’une manif’ de syndicats gauchistes.
    Bref, perdre Sophie de Ravinel ne m’attriste pas.
    En revanche, il est très dommage de perdre un(e) vaticaniste à temps plein.
    Peut-être aussi qu’il devient très difficile pour la grande presse de recruter des journalistes catholiques…

  2. L’agence zenit dont on peut apprécier les travaux ici : http://www.zenit.org/ fait un travail remarquable d’évangélisation.

  3. “Le groupe de presse “détenu” par Serge Dassault”,cette expression résume bien la situation de captivité de la pensée qu’on nous inflige .Ah! si le Vatican achetait des avions ?… !Mais ne confondons pas aréonautique et ascension spirituelle…

  4. Il faudrait de plus en plus cesser d’acheter la presse commerciale. Celle ci cherche plus à satisfaire ses actionnaires et les publicitaires ou le gouvernement qu’à informer ses lecteurs.

  5. Sacha Guitry avait dejà repondu à votre question.

  6. Ainsi le quotidien passera-t-il du figaro au fizero.

  7. Il faut en convenir en toute honnêteté: depuis plusieurs années, notamment sous la direction de F.-O Giesbert, le Figaro est devenu comme Le Monde: un journal partisan, sans grande saveur et surtout sans débat d’idées profitable à son lectorat.
    On est ainsi aujourd’hui loin, très loin, à des années lumières même, de la liberté de pensée d’un Louis Pauwels en édito du Figaro Magazine…
    Reste la page hebdomadaire d’Eric Zemmour qui mérite encore le détour. Pour le reste, comptez les pages de pub, souvent des pleines pages grassement payées, et convenez que la substance est légère, inféodée surtout depuis 2005 au Président de l’UMP d’alors (et encore aujourd’hui au mépris de sa fonction actuelle), Nicolas Sarkozy.
    Présent, Rivarol, Monde et Vie, National-Hebdo, Minute ou Le Choc du mois sont certes une presse chère mais parceque bien moins abreuvée de publicité; et dépourvue de la manne des industriels qui financent le Figaro. Lequel Figaro est pourtant en difficulté, c’est dire l’intérêt médiocre qu’il suscite y compris dans son propre lectorat bobo…

  8. Rioufol, mais
    1 ça devient stéréotypé, même si bien tourné,
    et
    2 généralement il exhorte Sarkozy à redresse la barre à droite et relègue les autres forces comme non pertinents.

  9. Les pages saumon, pourtant très peu libérales, et très conformistes, totalement dans le moule du ”modèle français”.
    Plus la grande presse, nationale ou régionale, se banalise, moins elle est lue, et entre en déficit chronique. C’est pour l’aider en lui redonnant de l’argent publicitaire, que N. SARKOZY veut supprimer la publicité sur les chaînes publiques : superbe cadeau à ses amis industriels qui se se sont ”payés” les grands groupes de presse et titres nationaux, ainsi qu’aux trois ou quatre groupes de presse régionale qui ont trusté l’ensemble des titres et vont ensuite ra&cheter les FR3 régionaux.
    Vive l’Internet !

  10. Si cette plus-value est supprimée, que restera-t-il à lire dans Le Figaro ?
    Depuis longtemps les commentaires bien pensants de Mme de Ravinel nous désolaient. Ce ne sera ni une perte, ni un changement pour ceux qui depuis longtemps ne perdent plus leur temps avec un journal qui n’en vaut pas la peine.

  11. Vous oubliez Isabelle de Glomym pour la Croix.

  12. Certains commentaires manquent de charité.
    Mlle de Ravinel est catholique convaincue. Ceux qui l’ont déjà croisée le savent bien.
    La difficulté d’écrire dans un journal au tendances multiples n’est pas des moindres.
    Elle n’a pas succédé à Hervé Yannou : c’est l’inverse pour le poste au Vatican.
    Si certains pensent mieux faire, n’hésitez pas !

  13. Le carnet mondain du vendredi et du samedi, évidemment.
    Quant aux ‘triplés’, ouf, c’est le Fig Madame !

  14. Sans vouloir rentrer dans le débat relatif à la suppression du poste de journaliste permanent au Vatican, je voudrais faire plusieurs remarques
    La ligne éditoriale du Figaro a été modifiée avec l’arrivée de Nicolas Beytout à la tête du journal dans un sens clairement atlantiste, européiste et ultralibérale.
    Le Figaro est devenue une Pravda libérale.
    Ce changement ne poserait pas de problème s’il n’était intervenu peu après le vote NON à la Constitution européenne le 29 mai 2005. La direction capitalistique du Figaro avait donc décidé de prendre l’exact contrepieds des aspirations de la majorité des Français exprimées le 29 mai.
    Que Le Figaro ne se vende pas n’est donc pas une surprise.
    Et ne doit pas beaucoup faire pleurer Serge Dassault puisque grâce à la pub les quotidiens peuvent se contenter de cibler les lecteurs friqués.

  15. Bonjour à Tous,
    Bien moi j’ai fait l’économie de tous ces “braves” gens ! Et je vais où pour me tenir informé ??
    Là dessus :
    http://www.xinhua.net (Agence Chine Nouvelle)
    http://www.cnn.us (ou .com) = la voix des USA
    www.*.ru (faut lire le cyrillique évidemment !)
    http://www.afp.com (la France… enfin ced qu’il en reste)
    http://www.reuters.com (là c’est pêrnicieux mais plus pragmatique)
    http://www.bloomberg.com & http://www.boursorama.com (si il y a quelque chose worldwide c’est la bourse qui réagit immédiatement et indisque quoi et où !)
    etc.
    Sur les news plus particulière… ben heu… y le salon beige n’est-ce pas ??!! 😉
    Sinon il faut se constituer un petit bookmark de sites indépendants sur l’info et si on veut de l’objectif il faut l’aller chercher chez l’adversaire. Je m’explique :
    Si les USA veulent taire de l’info… çà sert à rien de perdre son temps sur CNN, et tutti quanti ! Par contre lrees russes ou les chinois (merci la diaspora !) seront géznéralement objectifs bien qu’orientés. Et inversement si les chinois ou les russes veulent cacher quelque chose.
    Si c’est le moyen-orient qui n’est pas très clair sur l’info… pas de problème israelnews ou col.net seront très intéressant. Dans le czas contraire Al-Jazeera sera sûrement attractif.
    Et on continue lol : avec un petit moyen tout simple à retenir : qui n’aime pas qui va me donner les turpitudes de ma cible ! En génétral çà fonctionne bien…
    Et dans le microcosme catho çà donne quoi ?? Ben c’est simple LPL par exemple glosera sur les “nouveautés” d’en face… et la Croix ou TC fera de même en sens inverse. Au milieu on aura les modé”rés de part et d’autres qui ménageront la chèvre et le chou et ainsi on pourra entrevoir une voie médiane heu disons diplomate !
    Et puis pour les autres religios ben c’est pareil tendance contre tendance, chapelle contre chapelle, synagogue contre synagogue (par exemple les libéaéraux contre les hassidiques), mosquée contre mosquée, etc. il y aura toujours une interprétation et controverse caqr depuis Babel l’homme raffole de la disputatio dans tous les sens du terme !! :)) Alors par contre va falloir faire un effort sur les langues si on veut rester objectif et également informé de tout ce qui se passe sur la Planète entière.
    Si cependant on ne s’intéresse qu’à Mammon et ses sbires, faudra rester dans la sphère économique et ce seront les projets et flux financiers qui par leurs conséquences à CMLT feront comprendre le reste !
    Bonne lecture et bon diagnostic car y a du pain sur la planche !!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services