Partager cet article

L'Eglise : L'Eglise en France

Pélerinage de Chartres : un antidote à la décivilisation ?

Pélerinage de Chartres : un antidote à la décivilisation ?

C’est la question posée par Gérard Leclerc dans France catholique :

Le dynamisme du pèlerinage de Pentecôte à Chartres donne à réfléchir. Le fait qu’il ait pu être rapporté par une chaîne de télévision comme TF1, avec objectivité et sans l’aigreur qui caractérise souvent les appréciations sur un catholicisme défini comme « traditionnaliste » est peut-être un indice significatif. Alors que l’avenir du christianisme, en termes sociologiques, se pose en notre pays et en Europe, on observe avec un certain intérêt un pôle qui se signale par sa solidité et sa permanence ; mais aussi par son expansion et sa faculté d’entraîner des jeunes avides de mieux assurer leur foi. Sans doute s’agit-il d’une réalité minoritaire, qui ne recouvre qu’une part du corps ecclésial et qui accuse le contraste avec le déclin spirituel dont rendent compte les statistiques. Cependant, ce contraste même contribue à mettre en valeur une démarche en rupture avec un univers déstructuré intellectuellement et moralement, dont le président de la République a pu dire qu’il était en plein «  processus de décivilisation  ». [Lire la suite]

Partager cet article

3 commentaires

  1. la Révolution nihiliste moderne est dirigée contre le Sacré Cœur et semble l’ avoir éliminé de cette terre.

    la Sainte Vierge est chargée de mettre fin à la Révolution et de rétablir la chrétienté.

  2. Et maintenant, que va t-il se passer ? Je fais de la politique ecclésiale fiction. Il y a eu 16000 pèlerins rebelles comme naguère seize prêtres rebelles. Je n’ai pas marché à la Pentecôte de Saint Sulpice à Notre Dame de Chartres. L’origine religieuse des pèlerins semble assez bien définie : 6000 tradis ED+SP, 5000 tradismatiques, 5000 en recherche. La majorité était elle au courant des tracasseries de Traditionis Custodes ? Chi lo sa ? Et les prêtres ? J’en évalue le nombre en pointe à plusieurs centaines. Pour les FSSP, pas de problème. Pour les autres Instituts ED : on suppose qu’ils bénéficient du même indult spécial. Et les diocésains ? Ils étaient tenus de célébrer selon l’usus antiquor. Aux termes de TC n’étaient-ils pas tenus par ailleurs d’avoir une autorisation de leurs supérieurs, et par récurrence du pape lui-même ? Sinon, quel camouflet pour Sa Sainteté François, le malheureux, qui a d’autres chats à fouetter sur son lit de douleur de Gemelli. Mais il peut compter sur MMgrs Roche, Farrell, Parolin, Paglia, Cantalamessa, Ouellet, Schönborn, et tutti quanti, pour le suppléer. Que vont ils faire ? Déjà on entend les cris d’alerte de quelques sous fifres : les abbés de Sinéty, Amar, la soeur de Gaulmyn, le frère Geffroy. Attendons la suite …

  3. J’en étais, quelques tradis, quelques frais convertis, quelques familles , une poignée, mais une poignée qui ne cesse de grossir. Que dire ? Que ce soit à un ancien bouddhiste, un athée ou un communiste repenti, tous ont le même discours : les gens de la tradition rayonnent , et de fait, les enfants marchent avec le sourire , souffrent avec le sourire, de jeunes hommes les portent ou les aident, de jeunes femmes se projettent mamans. Me revient cette citation de Charrette : “sommes une jeunesse”. Quinqua moi même, je partage mon expérience des effets délétères de mai 68 , du féminisme qui tue le père, le mari, l’amant, le défenseur, dans un gros mensonge castrateur. J’encourage ces enfants à se marier et prospérer, une femme n’est heureuse qu’avec un enfant sur la hanche et si elle fait confiance à son homme pour le reste.
    .
    Tandis que les églises Vatican II se vident de leurs vieux par l’effet du temps qui passe, les églises de la tradition sont pleines d’enfants. Et le pèlerinage de Chartres qui croyant croitre de 10% cette année a dû clore les inscriptions à cause d’une croissance de 30%.
    .
    30 % de croissance, c’est miraculeux.
    Le retour à Montparnasse , des centaines de voix qui chantent le Jubilate Deo en canon dans cette cathédrale du déplacement “où on croise des gens qui ne sont rien” 16.000 gens qui ne sont tellement rien qu’une voix de femme a cru heureux de dire : “vous vous croyez où les fachos ?”
    .
    En France chrétienne !

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services
<