Partager cet article

France : Politique en France / Scoutisme

Quand les scouts d’Europe font dans l’humour

vu sur Twitter : 

"Nous, on pose ça là, des fois que ça puisse servir… 😉 #ReformeTerritoriale #ProvincesAGSE"

Fse

Partager cet article

17 commentaires

  1. Au delà de l’humour…
    Les provinces d’antan, gouvernées par Ducs et Comtes faisant allégeance au Roi, constituaient une Patrie.
    Les régions socialistes ne sont qu’une façon de déconstruire la France par l’intérieur, tout comme “l’Europe” la déconstruit par l’extérieur.

  2. Intéressante, mais il reste beaucoup trop de régions !
    Un pays comme la France en a-t-elle besoin d’autant ?
    C’est comme les élus au Palais Bourbon, a-t-on besoin de tous alors que des pays beaucoup plus important en ont beaucoup moins ?
    Ne comptons pas sur eux pour se tirer une balle dans le pied !

  3. Que va devenir le statut concordataire de l’Alsace-Moselle dans le cas d’une région Alsace-Lorraine (ce qui est un non sens)?
    Peut-être comme ce qui vient de se passer en Guyane?
    Encore un coup tordu du gouvernement…d’autant plus que l’Alsace vote “mal”

  4. Ah! Ces scouts, toujours prêts ! 🙂

  5. Ce genre de découpage me va très bien! Quelle idée stupide de vouloir fusionner Bretagne et Pays de Loire, quand on sait que La Loire Atlantique est bretonne et la Vendée poitevine!
    Pour arriver à faire quelque chose d’utile, il faut baisser drastiquement le nombre d’élus, ce qui simplifiera de fait le mille-feuilles admnistratif!

  6. Pourquoi garder des départements et créer des région-länders?
    Une réforme, pour être durable et acceptée par les peuples qui la composent, doit prendre en compte les particularismes géographiques, culturels, économiques et historiques.
    Les départements de la révolution, créés arbitrairement dans une volonté de diviser pour mieux régner, ne sont pas adaptés à ces réalités. Les régions, artificielles et coûteuses, ne répondent pas non plus à ces besoins. Il faut logiquement supprimer un échelon de trop et aboutir à une solution intermédiaire entre le département et la région: la province. Plus grande qu’un département pour avoir du poids, mais moins démesurée qu’une région, suffisamment proche des administrés pour qu’ils s’y reconnaissent et s’y impliquent et modérément grande pour ne pas s’émanciper de l’état.
    La Savoie, par exemple, gagnerait à se regrouper avec la Haute Savoie pour revenir à cette entité historique homogène par la culture, les intérêts économiques, la géographie… mais elle n’a rien de commun avec l’Allier ou le Puy de Dôme.
    Il faut que l’intérêt des peuples qui composent ces territoires prime sur les calculs politiques à court-terme. Une telle réforme administrative et politique doit obligatoirement recueillir l’assentiment des intéressés, par consultation puis référendum.

  7. La réforme territoriale du gouvernement Hollande-Valls va dans la confusion et la division. C’est ainsi que la Picardie qui ne demandait rien sera contrainte de se marier avec la Champagne-Ardennes, région où jadis il y avait des tensions vis-à-vis des Picards. Idem pour le Languedoc-Roussillon obligé de s’associer avec le Midi-Pyrénées (où la population n’est pas la même). Que dire aussi de l’adjonction des Pays-de la Loire aux côtés du Limousin, du Poitou et de la région Centre ? Ca ne va pas car il y a depuis des temps immémoriaux des antagonismes que l’on connaît à cause de l’Histoire et des identités culturelles. La Mayenne n’a rien à voir avec la Corrèze ou la Vendée, la Sarthe, le Loiret, la Haute-Vienne ne peuvent pas s’associer à la région d’Angers ou de Poitiers…
    De nombreuses injustices demeurent : on a délaissé la Bretagne face à ses problèmes économiques et sociaux, on lui a refusé le soin de récupérer son arrière-pays, la Loire-Atlantique, on l’a méprisé et on l’enferme dans un système qui l’affaiblira tellement au détriment des autres régions. Une sorte d’embargo anonyme est en train de se mettre en place et le peuple breton qui pourtant a une forte identité culturelle s’en trouvera amoindri.
    En ce qui concerne la Normandie, haute et basse, il est naturel qu’elle se rejoigne l’une et l’autre… Mais sacrifier la Bretagne, le Nord-Pas-de-Calais, la Provence au détriment d’autres entités ne va pas réduire encore les dépenses considérables de nos structures régionales. Faudra-t-il pour un Picard aller travailler à l’autre bout de la Champagne s’il habite la région de Cayeux-Sur-Mer alors qu’il est plus proche du Nord-Pas-de-Calais ? Serat-il possible pour un Bitterrois de faire des centaines de kilomètres pour aller voir une administration éloignée dans le Midi-Pyrénées et régler son problème ?
    Cette réforme territoriale est d’une absurdité incroyable… Après la dénaturation du mariage, on détruit l’essentiel de nos régions, de leurs vitalités et de leurs histoires… C’est du n’importe quoi et cela va provoquer bien des troubles partout…. dans les consciences et les mentalités des populations locales.

  8. Le picard était parlé d’Abbeville à Lille en passant par Amiens et St Quentin. Quelle idée de rattacher la Picardie à la Champagne et non au Nord-Pas de Calais. Bravo aux Scouts qui connaissent mieux l’histoire de France que les technocrates de l’Elysée.

  9. Très amusant ! c’est vrai que cela aurait du panache !
    Dommage pour l’immonde “des fois que”…

  10. Excellent !

  11. EXCELLENT !

  12. Moi aussi je prefere les contours réginiaux traditionnels et historiques ,avec leurs noms qui ont du panache au lieu d’horreurs miteuses comme “région paca” etc !

  13. pas toujours…. surtout dans les repas

  14. URL d’origine
    https://twitter.com/Scouts_Europe/status/473578666568724480/photo/1
    les gazouillis échangés peuvent en intéresser certains.
    FSS

  15. France Télécom avait à l’époque divisé la France en cinq en fonction des indicatifs.
    Mieux qu’Hollande !
    01 : Ile de France
    02 : Grand Ouest (Normandie, Bretagne, Centre, Pays de la Loire)
    03 : Grand Est (Nord, Picardie, Champagne-Ardennes, Alsace Lorraine, Bourgogne, Franche Comté)
    04: Grand Sud Est (Languedoc Rousillon, PACA, Rhone-Alpes, Corse, Auvergne)
    05: Grand Sud Ouest ( Poitou-Charentes, Aquitaine, Limousin, Midi-Pyrénées)

  16. Je ne vois pas du tout pourquoi le lion flamand représenterait l’Artois et une partie de la Picardie !

  17. Les scouts ont la sagesse : disons qu’en gros, on aurait pu en revenir aux anciennes provinces, qui elles, avaient une histoire.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services