Partager cet article

Non classifié(e)

Qui a dit ?

A propos de l’équipe de France de football :

"Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. […] J’ai honte pour ce pays. Bientôt, il y aura onze blacks. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine".

Indice : il s’agit d’un homme politique qui s’est déjà fait remarquer pour ce genre de dérapage.

MJ

15h10 : Bravo à JMN. Il s’agit effectivement du socialiste Georges Frêche qui s’est exprimé ainsi. Le Salon Beige avait déjà rapporté les précédents du personnage, ici, ici et ici.

Partager cet article

23 commentaires

  1. Georges Frêche !
    [Quelle rapidité ! Bravo. MJ]

  2. Frederic Jaillant avait fait un commentaire similaire à Téléfoot au sujet d’un match de championnat de France il y a au moins 15 ans. Il avait trouvé surprenant qu’il y eût autant de joueurs africains sur un même terrain pour un match de championnat de France.
    Depuis, c’est la damnatio memoriae.

  3. Comme quoi, même un Georges Frêche, peut parfois avoir un éclair de lucidité!
    Je ne vois pas de dérapage dans ces propos, à moins que vous fassiez dans le politiquement correcte.
    Dans ce cas il aurait du dire “hommes de couleur” plutôt que black.
    Allez, c’est péché véniel, ce n’est tout de même pas un drame.
    De plus c’est la réalité!
    Il a fait bien pire !!

  4. Je ne comprendrai jamais pourquoi des gens (du PS ou d’ailleurs) les mêmes qui luttent contre la discrimination positive, les mêmes qui militent pour défendre la France, la grande France qui va de Paris à Papeete en passant par Fort de France, Cayenne, la Réunion et Saint Pierre et Miquelon, je ne comprendrai donc jamais pourquoi ces gens trouvent anormal la présence de Lilian, Marcel, Patrick, Claude, Thierry, Sylvain, Eric, Jean-Alain, Louis et autres noirs dans l’équipe de France. Avec eux, on a été champions du monde, d’Europe et finalistes de la coupe du monde.

  5. bonjour,
    ben,pour une fois qu’un socialo dit la verité…..

  6. Juste une remarque : contrairement à ce que l’on croit souvent, et sauf erreur de ma part, la plupart de ces “blacks” sélectionnés en équipe de france ne sont pas d’origine étrangère, mais antillais.
    Seuls Makélélé et Vieira, si je ne me trompe, sont d’origine africaine.
    EN outre, cette surreorésentation des Antillais n’est pas propre au football : on la retrouve, notamment, en athlétisme.
    Mais peut-on vraiment leur reprocher d’être bons ?

  7. C’est vrai que cela surprend un peu, mais après tout ce qui compte c’est ce qui est à l’intérieur et là de 2 choses l’une soit ils aiment la France, chantent la marseillaise et place l’honneur et la défense de la France au-dessus de tout, aiment la France sa culture, sa langue etc… et dans ce cas pas de problème soit ils se foutent de ces valeurs et références auxquels cas les propose de frêche sont largement en dessous de la nomalité.

  8. Beaucoup de mes amis étrangers rigolent bien à propos de l’équipe de France de foot!
    La “diversité” signifie en fait l’élimination des petits franchouillards trop blancs. Aujourd’hui c’est pour le sport, demain ce sera pour tous les domaines. Il faudra peut-être songer à faire des quotas pour les Français de souche…

  9. Une équipe de foot nationale n’a pas à être le reflet sociologique exact d’une société. Elle est composée de ceux que le sélectionneur considère comme les meilleurs joueurs du pays, c’est tout. On ne va quand même pas prétendre que Domenech fait des choix racistes et exclut volontairement les blancs. Ni avancer qu’il faudrait un certain quota de blanc en équipe nationale. Ce serait une forme de discrimination positive assez dégradante en fait. Et tant qu’on y est, pourquoi G. Frêche ne décrète t-il pas qu’un but sur deux doit être marqué par un blanc…

  10. ” La “diversité” signifie en fait l’élimination des petits franchouillards trop blancs. Aujourd’hui c’est pour le sport, demain ce sera pour tous les domaines. Il faudra peut-être songer à faire des quotas pour les Français de souche… ”
    Oui bien d’accord avec des quotas les blancs pourront enfin avoir accès au métier d’éboueur, de technicien de surface, ou d’employé agricole. 😐
    L’équipe est ainsi faite parce que l’on prend les meilleurs, et force est de constater que les meilleurs sont blacks… Pourquoi ça ? Parce qu’*on* préfère leur mettre un ballon dans les pieds plutôt qu’un livre dans les mains…
    La question est de savoir si l’on souhaite représenter mieux les diversités de la France et ainsi reléguer l’équipe nationale à une équipe de seconde zone… Quel belle représentation de la France…
    Pour finir les dérapages du Grand manitou de notre région plus personne n’y prête attention, il adore provoquer et il attaque les gens qu’il vénère le lendemain alors on le laisse parler et on relève même pas.

  11. avis patagé avec boomerang.
    Je suis un peu étonnée de l’angélisme des lecteurs du SB. Ils ont pourtant des yeux pour voir et des oreilles pour entendre.
    Il est évident que les autorités françaises veulent offrir en modèle aux “jeunes issus de l’immigration” des sportifs et surtout les footballeurs (sport le plus populaire)
    Je pense qu’il vaut mieux ne pas s’appeler DUPONT ou MARTIN ni être Français depuis plusieurs générations, ni blanc si l’on veut faire une carrière de footballeur professionnel.

  12. Ben dis donc, brassens peut etre mis à toutes les sauces en ce moment !
    “Quand on est c… on est c… !”

  13. les fantômes de la parité réapparaissent !!!
    Il faut maintenant que toute représentation publique soit à l’image de la diversité française !!!! je n’ai pas cautionné auparavant, et c’est pas maintenant que je vais me mettre à cautionner ce genre de propos !!!
    Perso je ne suis pas très foot mais il est facile de constater que si il y a une majorité de noir, c’est tout simplement parceque c’est un sport qui plait nettement plus aux noirs.
    Il faudrait plutôt soulever le problème de l’immigration sportive …. ces mecs là, les entraineur vont les pêcher dans leur pays d’origine tout simplement parceque c’est une matière brut qu’on transforme en un produit à forte valeur ajouté

  14. C’est très vrai Noel ; le sport (et tout le reste, d’ailleurs) devrait toujours rester une affaire de méritocratie.
    Ceci dit, je pense qu’il s’agisse surtout d’une histoire de démographie.
    Ce que le nombre de joueurs noirs explique, c’est que les petits français blancs ne jouent plus au foot dans les clubs de banlieue. C’est trop d’embrouilles sur les terrains chaque dimanche, trop de gangs et de clan ethniques, trop de bagarres, des expéditions trop risquées pour aller affronter le FC Porte d’Aubervilliers, le Racing de Stains, l’Etoile Rouge de Sarcelles, les Lions Indomptable des 4000…
    Il se passe dans le foot extactement ce qui se passe au niveau urbain : ces immigrés font le vide autour d’eux, les français fuient les quartiers à trop forte présence allogène (et inscrivent leurs enfants à d’autres activités).
    Sans renouvellement démographique, le nombre des joueurs blancs ne risque pas de remonter en équipe de France.

  15. D’accord avec Noël et Cyrille.
    Et il est prouvé (même si ça n’a pas toujours été politiquement correct) par exemple que les africains courent plus vite que les autres, que les banlieusards sèchent l’école pour jouer au foot dès le collège, que les teigneux sont meilleurs en boxe…. Pourquoi ils ne se rendraient pas utiles au pays? Que feraient-ils d’autre s’ils ne le faisaient pas?
    Allez il reste le rugby à ceux qui sont choqués par nos antillais, et ne râlez pas s’ils posent nus dans un calendrier!!!

  16. “cette surreprésentation des Antillais n’est pas propre au football” : elle est propre au football FRANCAIS !
    allez voir les autres équipes nationales européennes : la proportion d’homme d’origine non-européenne est nettement plus faible (et pourtant ces pays ont également eu leurs quantité de colonies extra-européennes).
    Cette surreprésentation dans l’équipe de France est une VOLONTE IDEOLOGIQUE du sélectionneur et de ses prédécesseurs, il est absolument impossible de le nier.

  17. Non, Pitch, je ne crois pas qu’il s’agisse d’une volonté idéologique du sélectionneur. Les joueurs blacks de l’équipe de France ne sont pas là par hasard : thuram, vieira, makélé, henry, saha, jouent tous dans les meilleurs clubs d’Europe, et ils sont indéniablement les meilleurs français à leurs postes respectifs (que ceux qui suivent un peu le foot medonnent le nom d’un attaquant français et blanc du niveau d’Henry : il n’y en a aucun).

  18. D’accord avec Vince, Brassens est bien le chanteur de reference chez les politiciens “les copains d’abord ”

  19. Je me suis fais la même réflexion que G. Frèche en regardant distraitement, et pour faire plaisir à mon fils, l’équipe de “France” l’autre soir marmonner l’hymne national (ça aussi, quelle imposture républicaine cet hymne).
    Je serais curieux de connaître la réaction des supporters nigérians si, à l’inverse, leur équipe était composée de 9 blancs, ou si l’équipe d’algérie étaient composée de 9 jaunes.

  20. En coupe du monde lorsque l’on regarde les autres équipes, on s’aperçoit que la seule équipe qui diffère par la couleur et l’origine c’est la France. Les Français blancs ne savent plus jouer au foot!!!!

  21. Pitch,
    Une partie des pays européens a eu des colonies mais aujourd’hui, la grande majorité d’entre eux n’a pas de départements d’outre-mer comme la France. Or les habitants des départements d’Outre-mer sont bien Français. S’ils courent plus vites et sont plus doués pour le football, je ne vois pas où est le problème s’ils sont sélectionnés.
    Ils sont, à votre avis, sélectionnés pour des raisons idéologiques et non en raison de leurs valeurs. Mais alors comment expliquez-vous qu’ils aient obtenu de si bon résultats depuis 8 ans (deux finales de coupe du monde, dont une gagnée, ce qui ne s’était jamais produit avant) ? Comment expliquez vous aussi que dès les demi-finales des championats du monde de sprint et de demi-fond, on ne trouve pratiquement que des noirs ? Pourtant, là, il n’y a pas de sélectionneurs “idéologues” puisque la participation est individuelle. Je crois que les choix idéologiques sont surtout de votre ressort. Berlin 1936 n’est pas loin.

  22. En fait la citation complète est la suivante.
    “Dans cette équipe, il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu’il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais, là, s’il y en a autant, c’est parce que les blancs sont nuls. J’ai honte pour ce pays.Bientôt, il y aura onze blacks. Quand je vois certaines équipes de foot, ça me fait de la peine.”
    Cela en change le sens. G. Frêche déplore qu’il y ait autant de noirs dans l’équipe, mais ne trouve pas qu’ils sont favorisés puisqu’il estime que les blancs sont nuls.

  23. Le plus grand commandement de Jésus “aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé”.
    Pourquoi ne pas aimer les personnes, quelque soit leur couleur de peau ?
    Si nous ne les aimons pas, alors nous ne respectons pas les paroles de Jésus.
    Ne devons-nous pas voir en chaque homme, l’oeuvre de Dieu, puisqu’il a voulu toutes ces âmes sur terre ?

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services