Bannière Salon Beige

Partager cet article

France : Politique en France

Cantonale de Nice : le MPF milite pour l’UMP

Lu dans Minute à paraître mercredi :

A "A peine Philippe de Villiers, le président du Mouvement pour la France (MPF), a-t-il annoncé qu’il intégrait le Comité de liaison de la majorité présidentielle que son parti apporte clairement son soutien au candidat de l’UMP lors de l’élection cantonale partielle du 6e canton de Nice dont le premier tour se tiendra dimanche prochain. Et de façon « ostentatoire ». Sur la profession de foi du candidat Lauriano Azinheirinha, adjoint au maire de Nice Christian Estrosi, figurent le logo de l’UMP et celui du Nouveau Centre, dont il est le secrétaire départemental, et, en plus petit et à égalité de taille, celui de la Gauche moderne de Jean-Marie Bockel, dont il est inutile de préciser l’absence totale de représentativité dans une ville droitière comme Nice, et celui du MPF…

C’est Joëlle Martineau qui doit être contente. Adjointe MPF au maire de Nice, celle-ci s’était déjà complètement « estrosisée », au point d’en rajouter dans la défense de ce qu’il est convenu d’appeler la « diversité » ou en faveur de la construction d’une grande mosquée. Des prises de positions qui lui avaient valu d’être mise sur la touche par la direction nationale du Mouvement pour la France et qui lui auraient valu de prendre la porte du parti de Philippe de Villiers si l’échec de Libertas aux élections européennes n’avait pas fait capoter la reprise en main droitière du MPF qui était dans les tuyaux. Depuis les événements de l’été, elle apparaît comme un précurseur…"

Partager cet article

17 commentaires

  1. Aucune importance. Le MPF ne compte plus, Villiers appartient au passé. ça ne nous intéresse pas de savoir s’il conservera ou pas son poste de président du conseil Général en Vendée. C’est un non-évènement.
    Les électeurs MPF voteront pour le FN, sans état d’âme, sauf les sots et les opportunistes…

  2. C’est bien ainsi. La situation est claire après vingt ans d’atermoiements. Les nationaux jugeront!

  3. j’ai été électeur du MPF et je puis vous garantir que je ne voterais pas pour autant pour le FN moins d’un grand changement. Nous avons été trahis, j’en tire les conséquences utiles: vote blanc ou nul. Et je ne crosi aps être ni un sot ni un opportuniste

  4. Ben, peut être les électeurs mais pas les électrices…je suis électrice MPF et je ne voterai plus jamais pour le FN : ils ne veulent pas le pouvoir (voir déclaration de JMLP sur les “petits maires”) ni d’ailleurs le bien commun sinon JMLP aurait passé la main depuis bien longtemps !!!
    La raison pour laquelle je laisse encore au MPF le bénéfice du doute : là où ils ont le pouvoirs (les petits maires, ils en font un sacrément bon usage !)

  5. quelle pretention dans le commentaire de Nabulione. Comme il semble etre un expert en stratégie politique, je lui suggère de s’y investir et de se faire élire. Ensuite, il pourra rire des alliances et des autres…

  6. @ Nabulion. Et le FN, lui, il appartient à l’avenir, vraisemblablement ? Va falloir le prouver (ça fait 30 ans qu’on nous le vend : demain, ce sera nous, demain, le grand soir grace à JMLP, demain… “manana, manana” comme disent les espagnols) !

  7. A cette cantonale, il n’y a pas que le FN pour représenter les idées de la droite nationale.
    Il y a aussi le candidat identitaire de Nissa Rebella, M. Loeillet qui a fait 5,2% la dernière fois. Là, il fait une grosse campagne.
    Avec tous mes encouragements.

  8. à Nabulione :
    Effectivement ancienne et fidèle électrice du MPF et très déçue par les nouvelles orientations de ce parti, je ne vois que le FN actuellement pour défendre une partie des valeurs chrétiennes et de certains points non négociables.
    Mais cela ne m’empêche pas d’être sotte à mes heures : )

  9. Les nantis ne voteront jamais pour le FN.
    Trop vulgaire et surtout trop loin du pouvoir.
    Cela explique leurs votes récurrents en faveur des notables locaux.

  10. Chacun fait comme il lui plaît. J’ai fait beaucoup pour le MPF, j’ai même failli être élu… Mais bon, si c’était pour en arriver à organiser un dîner avec Roselyne, non merci.
    Marine incarne l’avenir. Voyez Hénin-Beaumont !

  11. Je ne suis certainement pas un opportuniste. Il se peut bien que je sois un sot…
    Quant à mes votes futurs, je vous assure seulement qu’ils n’iront pas à l’UMP et consorts !

  12. Ah la la… toujours les mêmes pour taper sur le FN et surtout toujours les mêmes pauvres arguments (qui sont souvent faux ou fortement à nuancer).
    Ces mêmes qui régulièrement appellent à l’unité mais qui dans le même temps par leurs commentaires stupides participent à la division…
    On se tape dessus pour des choses secondaires et on ne voit pas l’essentiel?
    Moi je constate que sur l’échiquier politique qu’il ne reste que le FN, malgré ses insuffisances… inévitables à toute entreprise humaine… Certes ce n’est pas la grande force électorale qu’on attend mais il est clair que ce n’est pas en refusant de voter pour lui qu’on l’aura!
    Dire qu’on ne votera jamais plus pour le FN, c’est à mon avis préférer le suicide…
    quant à préférer l’abstention, on sait très bien que le “système” n’attend que cela. Ce systême est déligitimé depuis longtemps et pourtant il ne semble jamais aussi fort… tout simplement parce que les “bons” se divisent et vont voir ailleurs… Jamais dans l’histoire ce type de démocratie n’a pu tomber grâce à l’abstetion… car une voix suffit… Je laisse donc ces français dans leur rêves…
    Finalement je pense que l’abstention n’est que la solution des laches… ou des ignorants… ou au mieux des idéalistes…
    Enfin… on a la politique actuelle qu’on mérite… tout simplement quand on voit la valeur de tels électeurs!!…

  13. Bien vu Nabulione. En effet, chez nous dans le Var la patronne du MPF avait déjà rejoint la liste FN aux dernières municipales; et les militants MPF sont loin d’être hostiles au FN, c’est même le contraire.
    “Donner encore le bénéfice du doute au MPF” assure un désespéré…très drôle: après le ralliement du MPF à l’UMP et son soutien AFFICHE, on peut toujours nier l’évidence, mais elle est claire: le MPF, en tant qu’opposition nationale et souverainiste à l’euro-mondialisme est définitivement mort et enterré par son propre chef.
    Reste désormais un seul mouvement crédible et toujours debout face à l’envahisseur, c’est le FN.

  14. Le FN… Combien de divisions ?
    Par contre la division à droite, ils s’ y connaissent.
    La gauche ne s’ est jamais autant régalé que lorsque le FN écrasait les petits mouvements patriotes et souverainistes pour les mener au pouvoir. Qui s’ assemble se ressemble.
    Ce n’ ‘st pas le pontife qui réclamait l’ absention lors des dernières élections ?.
    Ceci expliquant cela.

  15. @ Jacques
    Selon les trois critères définis par Rome, s’abstenir au second tour, mais pas au premier quand c’est possible : il faut démonter qu’il existe un électorat qui vote selon des convictions inébranlables sur la morale naturelle.
    @ Chris du Fier
    Je ne vois pas comment le FN a pu ”écraser” les mouvements patriotiques et souverainistes, ainsi que vous le dites, sans citer d’exemple précis. Par contre, JM LP a demandé l’abstention au second tour, afin de ne pas apporter de voix à l’UMP. Contrairement à ce que faisait P de V. Leurs logiques ont toujours été différentes sur ce point : on le voit clairement maintenant.
    @ NABULIONE
    Evitons de penser que les électorats sont des blocs qui basculent mécaniquement. Certes, le MPF fait un choix d’alliance avec l’UMP pour survivre, après une série d’échecs depuis 2002, et il lui fait allégeance en abandonnant ses idées.
    Mais d’autre part, et certains lecteurs du SB viennent de le dire, le FN apparait souvent à beaucoup comme en crise interne, avec des incertitudes ou des flottements sur certains sujets fondamentaux, et avec une stratégie parfois peu claire. Le fait d’être sans compromission avec le système sur le plan électoral ne suffit pas en effet pour convaincre : il faut un plus qui actuellement fait défaut. Le FN a besoin d’un nouveau départ pour reconquérir son électorat : les ”’bonnes recettes du passé” que souhaitent maintenir certains (Carl LANG et ses amis, et d’autres avant eux) ne suffisent plus, les élections l’ont montré. C’est tout l’enjeu de la succession de JM LP.

  16. Bien d’accord avec Jacques, et surtout avec Carmel: le fn ne veut pas le pouvoir alors pourquoi donc le lui donner, ni le bien commun sinon leur chef aurait montré l’exemple!
    Heureusement qu’il reste nos élus de terrains dont le travail est essentiel et qu’il faut soutenir!

  17. A joe:
    … nos élus de terrains dont beaucoup sont au FN… Je pense à Briois à Hénin-Beaumont, Subtil à Troyes, Boccaletti à Six-Fours, Binder à Mulhouse, Sanchez à Chelles, Martin à Cluses etc etc
    Monsieur joe, il faudrait peut-être commencer par se renseigner!!

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services