Partager cet article

Homosexualité : revendication du lobby gay

L’homophobie est-elle vraiment une réalité ?

Nouchet Sébastien Nouchet, homosexuel, avait été retrouvé le 16 janvier 2004 gravement brûlé dans son jardin à Noeux-les-Mines (Pas-de-Calais). Il avait indiqué aux enquêteurs qu’il avait été victime d’une agression homophobe commise par trois personnes. Ses agresseurs l’auraient aspergé d’essence qu’ils avaient enflammée. L’agression s’était passée sans témoin.

Révélée en février 2004, l’affaire fait alors grand bruit. Des manifestations contre l’homophobie s’organisent dans la région, notamment à Lille, et une loi sanctionnant les propos homophobes est mise en place par Dominique Perben, ministre de la Justice, qui demande par ailleurs à ce que la circonstance aggravante d’homophobie caractérise bien l’information judiciaire ouverte pour tentative d’homicide volontaire. Jacques Chirac avait écrit au compagnon de M. Nouchet, soulignant sa «profonde indignation» face à ce «crime odieux». Le Premier ministre d’alors, Jean-Pierre Raffarin, lui avait également écrit. Dominique Perben avait reçu la mère et le compagnon de M. Nouchet et dénoncé une «agression odieuse à caractère homophobe», demandant au parquet de Béthune d’agir «avec la plus grande fermeté». Sébastien Nouchet a donné son nom à une loi, adoptée le 8 décembre 2004, qui a créé la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE).

Toute cette excitation politico-médiatique ne reposerait en fait sur rien et aurait été instrumentalisé par le lobby gay. Pendant l’enquête, un jeune de 21 ans est mis en examen avant d’être finalement innocenté. Par ailleurs, Sébastien Nouchet croit connaître l’un de ses agresseurs. Il donne un nom aux enquêteurs mais ces derniers s’aperçoivent que le suspect était en prison au moment des faits. Après plus de deux ans et demi d’instruction, un juge de Béthune a prononcé hier un non-lieu dans cette affaire. Si Nouchet a bien été brûlé au 3e degré, rien n’indique qu’il s’agisse d’une agression, et qui plus est, d’une agression homophobe.

Michel Janva

PS : Daoudal nous informe qu’en outre, le dit Nouchet avait déjà commis 19 tentatives de suicide.

Partager cet article

27 commentaires

  1. vous avez tort, l’homophobie ça existe
    d’ailleurs de temps en temps (mais de moins en moins) on voit encore un automobiliste furieux, dans les embouteilages parisiens orchestrés par Denis Baupin (…) crier “sale pédé!”, ce qui est bien la preuve!
    mais il y a plus grave encore, c’est une discrimination qui tend à se développer contre les gens titulaires de la nationalité française (antinomique de l’embauche), les Blancs (par conséquent n’appartenant pas aux minorités visibles ert qu’il faudra donc bien finir par cacher)
    discrimination que je vous propose de nommer
    la “francophobie”
    qui nous en debarrassera?

  2. M’étant fait moi même agresser plusieurs fois par des “jeunes”, tous plus Chance pour la France les uns que les autres, j’attends toujours l’appel de notre bien aimé Président Chirac pour me faire part de “son horreur, son indignation républicaine face à ces infâmes aggressions qui ne sont pas sans rappeler les heures les plus sombres de notre Histoire”
    Mais il n’a pas trouvé mon numéro dans l’annuaire d’ActUp, alors il a fouillé dans celui de SOS Racisme, puis chez SOS Homophobie, et enfin à Ni Putes Ni Soumises. Ayant fait chou blanc, il en a conclu que je n’étais qu’un sale petit gaulois hétéro à substrat colonialiste, et que c’était une bonne leçon.

  3. C’est du même style que la pseudo agression anti sémite dans le RER!

  4. 19 tentatives de suicide!
    Homosexuel et maladroit.
    Ceci dit nos politiques ne perdent pas une seule occasion de se ridiculiser.
    Le problème, c’est qu’ils ridiculise le pays aux yeux du monde!

  5. l’homophobie existe : l’expression “sale pédé” fuse encore dans les bouches et cela quelque soit la couche sociale et la position religieuse (athée, catholique, musulmans,…)
    Par contre la “cathophobie” n’existe pas comme vous semblez l’affirmer. Le “sale catho” est rare.
    Le non respect du sacré ne concerne que les croyants des différents confessions. Il n’a pas la portée de l’homophobie.
    N’exploitez pas la souffrance de milliers d’homosexuels pour vos intêrets religieux.

  6. “Sale catho” n’existe pas, mais “bigot”, “calotin”, “intégriste”, “cul bénit”, “punaise de sacristie”, “fioli”, “pharisien”, “hypocrite”, “associateur”, “papiste”, “croisé”, “croisé de l’ordre moral”, “jésuite”, “fanatique”, “cul serré” etc.
    Si les homosexueles souffrent, une bonne psychothérapie et une bonne confession pourrait soulager une partie de leurs souffrances, dont une partie aussi vient sans doute des relations, souvent violentes, existant dans les milieux homosexuels.
    Cela dit, je ne suis pas pour les insultes gratuites, d’où qu’elles viennent et peu importe qui elles désignent. Et en particulier je suis opposé aux insultes des personnes en état de faiblesse, cela va sans dire.

  7. @sylvain
    personnellement je n’ai vu ni dans le post ni dans les commentaires qui s’ensuivent aucune attaque ou critique contre les homosexuels
    ce que nous déplorons, c’est le communautarisme
    et en ce qui me concerne, ma note était à prendre au second degré,c’est-à-dire avec humour
    j’ai beaucoup d’amis homos et un particulièrement qui est homo et se revendique comme tel, mais aussi lepéniste!
    il a par conséquent fait une inscription
    sur la lunette arrière de sa voiture
    je suis pédé et je vote le pen
    si vous cassez ma voiture veuillez cocher pour laquelle des deux raisons

  8. L’inversion sexuelle est un drame pour beaucoup de français qui en sont atteint.
    Parmi eux, des mythomanes accusateurs, qui souhaitent entraîner toujours plus de victimes dans leurs délires de persécution.
    Quand on perd les repéres les plus élémentaires (sexe, genre, valeurs morales etc), il est clair que l’univers devient peuplé de fantômes menaçants.
    L’affaire nouchet aura le mérite de poser sur la place publique le probléme de la confusion mentale élevée au rang des beaux-arts dans notre société.
    Mais croyez-bien que certains en profitent.

  9. je veux dire que c’est une attitude classique des joueurs de bonneteau de l’UMPS; on met en avant un spectacle et pendant ce temps on fait les poches des gogos du dernier rang.
    Les escrocs qui gouvernent ce pays montent des spectacles qui indignent leurs adversaires, et pendant ce temps ils se remplissent les poches à en crever.

  10. Votre ami, Xango, ne manque pas d’humour ! 😉
    @ Sylvain :
    La cathophobie peut prendre aussi d’autres formes que celles des agressions physiques (coups sur une personne ou destructions de biens) ou verbales (insultes du style “sale chrétien” – quand j’étais au collège, y’avait une nana qui m’avait traité une fois de “sale chrétien” !) classiques.
    Cela peut passer par des formes de dénigrements plus ou moins justifiées (Croisades, Inquisitions, Pie XII, capote & IVG, etc.) ou se cacher sous des motifs comme le “respect de la laïcité et de la République”.

  11. Si il a tenté ce se suicider 19 fois, c’est lui qui est homophobe.

  12. Vous avez tout de même une étrange façon de raisonner..
    – Un non lieu signifie qu’on ne peut tirer de conclusions sur les faits. S’il est vrai qu’on ne peut pas affirmer que ce pauvre homme ait été victime d’une agression à carractère homophobe, on ne peut pas non plus affirmer qu’il se soit infligé ces brulures lui même. Même s’il aurait par ailleurs tenté de nombreuses fois de se suicider!
    – Dans l’éventualité où ce ne soit pas une agression à carractère homophobe, et même en prennant ce qui n’est qu’une hypothèse non vérifiable comme base de la reflexion, en déduire que l’homophobie n’existe pas est d’une impressionnante malhonnêteté intellectuelle… [c’est justement l’hystérie inverse qui a été une malhonnêteté. NDMJ]
    [.]

  13. La propagande en faveur de l’inversion sexuelle est une atrocité, car elle blesse et salit la jeunesse.
    Ce genre d’opération politico-médiatique est un instrument au service de cette monstrueuse propagande.

  14. Moi je retiens surtout que sur cette mise en scène, le Legislateur a créé une loi et le gouvernement a créé la Halde.
    Quid de ces deux élements issus d’une duperie ?

  15. Bien vu Michel, on crée ou on provoque une pseudo agression, on la monte en épingle, on fait pleurer dans les chaumières, on manipule les médias qui ne demandent que çà, et en sauveur de l’humanité persécutée, on promulgue des lois immondes, et fascisantes.
    Et ce n’est qu’un début.
    On aura bien droit encore à un pseudo attentat contre chirac ou un autre et évidemment ce sera fait par un ignoble catholique d’extrême-droite.
    Allez, ce n’est pas pour demain?
    Alors juste pour après demain.

  16. “Moi je retiens surtout que sur cette mise en scène”
    “on crée ou on provoque une pseudo agression”
    Attention… Rien ne peut nous laisser penser que cette agression soit bidon.
    Un “non-lieu” signifie simplement qu’on n’a pas de preuves suffisantes ni dans un sens, ni dans l’autre. Ne tirons pas de conclusions hâtives plutôt aléatoires!
    Ensuite, Nous devons respecter tous les hommes, et avoir de la considération pour tous, c’est le cathéchisme qui nous le demande.
    Une loi qui protège les hommes (et femmes) de propos discriminatoires, quels qu’ils soient est une bonne loi.
    S’interdire d’insulter des personnes sur le critère de leur homosexualité, leur sexe, leur religion, leur handicap ou que sais-je encore ne signifie pas qu’on approuve leur état, mais simplement qu’on se garde de les traiter de façon injuste et blessante.
    Cette loi n’est donc pas une loi “immondes, et fascisantes”, mais elle va dans le sens de ce que nous apprend le cathechisme: acceuillir avec charité et compassion les homosexuels.

  17. à “lecteur”
    Accueillir certes ,mais ne pas laisser en l’état …
    La vocation chrétienne de l’accueil entraine une dynamique de conversion .
    “Aimer l’autre , c’est exiger qu’il se dépasse .” Rainer Maria Rilke

  18. Les couinements douceatres du lobby gay ne peuvent cacher les véritables motifs de ses membres, c’est à dire recruter et pervertir de plus en plus de jeunes; d’abord ils se sentent moins seuls, ensuite ça leur fait de la chair fraîche.

  19. je suis désolé si j’ai choqué certains
    mais, effectivement :
    doucereux conviendrait mieux que douceâtres
    Il faut donc lire :”Les couinements doucereux…”

  20. Cher Michel,
    votre message parfait en tout point contient un lapsus : la HALDE, c’est l’autorité … POUR l’égalité et non CONTRE l’égalité.
    Pourtant vous avez raison en un sens, car en placant certains citoyens au dessus privilégiée, elle foule justement au pied l’égalité …

  21. Dans la mesure où quelqu’un affiche sans voiles son homosexualité, être traité de pd ou d’enc… est-ce encore pour lui une insulte puisque c’est une (triste)réalité?

  22. Pourquoi serait-il plus grave d’agresser un individu parce que je pense qu’il pratique l’homosexualité, que si je l’agresse parce qu’il est vieux, malade et riche ? Il faudrait qu’on m’explique.
    Et il faudra que la personne dise “Je pratique l’homosexualité”, j’ai donc droit à une protection spéciale, faudrat-il que le juge “tienne la chandelle” pour vérifier si les affirmations de la personne sont bien exactes ? Ou alors, il pourra nommer un expert pour faire rapport au tribunal ?
    La vérité c’est qu’une agression est une agression, quels que soient les mobiles. Si je reçois un coup de poing parce que l’agresseur pense que je suis “homo” ou parce que l’agresseur en veut à mon portefeuille, où est la différence ?
    Toute agression doit être réprimée également. Point final, c’est la logique, le reste est folie.

  23. A Lecteur,
    1- je sais de quoi je parle, en politique tout est permis.
    Les provocations y sont nombreuses.
    Ayant travaillé pour le R.P.R. en 78 au moment des législatives, j’en ai été le témoin.
    2- Respect et considération pour les hommes, oui, pour les tares qui les possèdent, non.
    3- L’arsenal juridique répressif pour toutes injures ou actes d’agression est déjà bien fourni. Une nouvelle loi est donc totalement superfétatoire.
    4- Cette loi est donc immonde et fascisante, car elle tend à faire admettre dans l’opinion publique, que l’homosexualité est une autre norme.
    désolé, pour vous, mais en tant que catho de base, je considère que Dieu donne l’autorité au dirigeants pour qu’ils protègent le peuple, pas pour les pervertir.
    Je suis d’accord de respecter les hommes, mais pas quand ils affichent ouvertement leur perversions.
    Aujourd’hui on légalise l’homosexualité, demain la pédophilie, si ce n’est déjà fait: voir toutes les tribunes que Gabriel Matznef
    à pu avoir dans le Figaro et autres journaux.
    Bref les bons sentiments sentimentalo-gélatineux sont loin de la simple religion catholique.

  24. @ Laetitia:
    Votre humour m’a fait éclater de rire.

  25. Entiérement d’accord avec les posts cidessus
    Mais est-on bien sur que ce malheureux nouchet était réellement atteint d'”homosexualité” ?
    Bien souvent, les états psychologiques changent brutalement. Personne n’est à l’abri; et dans ce cas, s’il était réellement guéri avant son agression, est-ce qu’il méritait véritablement cette attention des médias et du politique ?
    Alors, moi, ce que je crains , c’est qu’apres avoir découvert que l’agression était factice, on découvre que nouchet est aussi sexuellement normal que vous et moi.
    Et, dans ce cas, où en serai la crédibilité de nos médias et des bêlements hystériques des politiciens ?

  26. merci au conservateur !

  27. Les commentaires qui sont des témoignages et qui font preuve de compassion chrétienne m’intéressent mais je plains ceux qui jugent d’un sujet sans le connaitre.
    J’ai moi-même été agressé par deux maghébins , blessé grièvement à vie et peu indemnisé, c’était quand le mot “homophobie” n’existait pas et que je cédais aux pulsions de la jeunesse.La violence de ceux qui s’en prennet aux faibles ou à ceux qui, pour eux, hypocritement, représentent le mal est la pire sauvagerie.Un jour, des groupes ethniques s’en prendront aux lieux de plaisir homosexuels.

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services