Partager cet article

France : Politique en France

“L’identité de la France ne se réduit pas à sa devise républicaine”

Bruno Gollnisch est interrogé sur Nouvelles-de-France :

"On dit que certaines différences doctrinales apparaissent entre Marine Le Pen et vous. Par exemple sur la laïcité, sur l'avortement, les valeurs républicaines…

G Pour pouvoir apprécier ces différences, il faudrait que Marine précise ses positions. En ce qui me concerne, les choses sont claires: L'identité de la France ne se réduit pas à sa devise républicaine. Elle inclut aussi la richesse et la diversité du patrimoine de nos provinces.

S'agissant de la loi Veil, elle a amplement fait la preuve de son échec, elle doit donc être remplacée.

La laïcité bien comprise n'est qu'une forme de tolérance, dans une société qui n'est plus homogène sur le plan spirituel, par laquelle l'Etat s'abstient d'intervenir en matière religieuse pour éviter des affrontements dans la société civile. Elle ne fournit pas de raison de vivre, elle n'est pas en soi une "valeur". Elle est la juste distinction du spirituel et du temporel : ni une confusion ni une séparation absolue.

Marine Le Pen a plusieurs fois répété que la laïcité consistait à confiner la religion à la sphère privée, êtes-vous d'accord ?

Non, la religion n'est pas qu'une affaire d'ordre privé."

Partager cet article

11 commentaires

  1. Voilà, entre autres choses, pourquoi je me reconnais plus en Bruno Gollnisch qu’en sa concurrente.
    Bruno fait une magnifique campagne en ce moment, y compris sur le plan médiatique : non seulement il passe très bien à la télé et à la radio, mais en plus, il fait très bien passé nos valeurs avec des discours clairs, concis et compréhensibles, sans jamais rien lâcher.
    Gollnisch est l’homme de la situation pour diriger le Front National.

  2. Pour diriger la France, voulez-vous dire !

  3. Bruno GOLLNISCH est peu précis. Il affirme en une phrase un principe, mais ne détaille pas sa pensée : ainsi chacun s’y retrouve. Il nous explique, à juste titre, que la religion n’est pas que du domaine privé : pour nous catholiques, c’est une évidence. Mais dans la loi, dans les institutions françaises ce n’est pas le cas : la religion, malgré la loi de 1905, et à sa suite, est intégrée dans le fonctionnement de la société, par exemple dans l’enseignement. L’Eglise de France a tout abandonné (caractère catholique de l’enseignement catholique, formation des maîtres, culture et office du cinéma, foyers catholiques et cinémas locaux, clubs sportifs et culturels, les patronages, combat pour la Vie et la Famille, logement social, mutuelles, coopératives, etc….). Mais l’Etat n’y est pour rien. Or, face à l’islam, on vient de le voir sur le sujet technique DU FINANCEMENT DES des associations cultuelles, comment ouvrir plus aux religions, sans faire sauter les vannes face à l’Islam, appuyé par présence forte, une pratique massive, et une démographie inexorable ?
    Incriminer M LP sur la laïcité parait donc un procès très tendancieux. : le chiffon rouge du mot ne peut masquer la nécessité des précisions.

  4. Je ne suis pas lepeniste(Dieu m’en garde, mais je voudrais comprendre comment des personnes que l’on peut penser normales et intelligents peuvent préférer Marine LePen à Monsieur Gollnisch!
    La différence doctrinale (n’ayons pas peur d’utiliser ce mot même au sujet de Marine)et de culture me parait abyssale entre le père et la fille!
    Quelle logique y a-t-il de passer du père à la fille?
    Créer une dynastie?
    Trop drôle!

  5. @ PG,
    Vous reprochez à BG de ne pas détailler les bons principes (sic). C’est ridicule ! Surtout quand on sait que MLP ne défend pas ces mêmes bons principes… Vous ne manquez pas d’air d’évoquer ensuite le “procès tendancieux” qui serait fait à MLP ! Comment appelez-vous alors celui que vous faites à BG ? Votre obsession de vouloir justifier à tout prix les positions criticables de MLP devient véritablement grotesque et pathétique. Si vous voulez des précisions sur la pensée de Bruno Gollnisch, visitez son site ou le site officiel de soutien des JAG (jeunes avec Gollnisch). Vous trouverez de quoi sustenter votre appétit d’intransigeance malveillante. Peut-être accepterez-vous de reconnaître ensuite les qualités et les aptitudes supérieures de Bruno Gollnisch.

  6. @pg
    arrêtez, vous ne trompez personne avec votre rhétorique intellectualisante.Et une nouvelle fois, vous tentez de contrer en déviant du sujet. BG répondait à une interview. Il ne donnait pas une conférence à l’institut saint-augustin !
    Et qu’en MLP réduit la religion à la sphère privée , elle détaille ? C’est d’ailleurs inutile car suffisamment explicite.
    Et BG n’incrimine personne, il donne sa position. CQFD

  7. J’approuve à 200% les propos de Solange et d’Athos.
    P.G. a décidément de plus en plus de mal à conserver une cohérence et une logique dans ses déclarations. Il est effectivement assez difficile de défendre le fille de Le Pen sur ces sujets… Ses déclarations sur la laïcité et sur la défense de la Vie tranchent singulièrement d’avec les “grands principes” énoncés par Gollnisch.
    P.G., votre petite propagande me fait penser à celle des “Catholiques de l’UMP” sur ce même salon en 2007. La ficelle est un peu grosse. Et je vous assure que les Cathos ne sont pas tous des gros benêts prêts à avaler vos salades. 🙂 Si si !

  8. à ATHOS, SOLANGE et Xtophe
    Je maintiens ce que j’ai écrit ; l’énoncé en 10 mots d’un grand principe est en soi excellent. Mais il faut ensuite expliciter. La question de la laîcité par exemple est autrement plus complexe que cette petite phrase. Aujourd’hui la question est de savoir si la loi de 1905 ne doit pas être conçue comme un rempart juridique contre l’islam. L’identité chrétienne de la France ne figure en effet pas dans sa constitution. C’est malheureux mais c’est ainsi. D’où le recours à la laïcité qui n’est pas l’enfermement du catholicisme dans les sacristies.
    Vous refusez de lire ce que M LE PEN exprime ou écrit : écoutez donc son émission sur Radio Courtoisie de la semaine dernière. Elle a traité du sujet, longuement. Mais vous censurez un point de vue pour en exalter l’autre, alors évidemment, le débat s’arrête. Car un débat suppose l’expression contradictoire d’au moins deux opinions. Sans quoi c’est la mise en scène d’un soliloque.

  9. @jean
    toujours la même méthode dialectique. J’accuse mes contradicteurs de mes propres travers.
    Vous maintenez ? C’est bien la moindre des choses.
    Encore une fois, BG donnait une interview, pas une conférence sur la notion de laïcité. On peut d’ailleurs trouver des développements beaucoup plus importants sur le sujet sur son site ou dans ses contributions au conseil scientifique.
    Par ailleurs, sa réponse est d’une limpidité exemplaire, compréhensible par le plus grand nombre (c’est le but d’une interview, être compris par le plus grand nombre, tout en étant EXPLICITE et intellectuellement féconde (puisque c’est ce que vous réclamez).
    MLP, dans son intervention sur radio courtoisie, noie le poisson et se met en contradiction avec ses déclarations passées, plus proche des positions de riposte laïque que de BG. De plus, comme je l’ai déjà dit, en pro de la com, elle adapte son discours à son auditoire. BG a le mérite de la constance.
    Encore une fois, vous déviez de l’essentiel, le débat de fond.
    “Mais vous censurez un point de vue pour en exalter l’autre, alors évidemment, le débat s’arrête. Car un débat suppose l’expression contradictoire d’au moins deux opinions. Sans quoi c’est la mise en scène d’un soliloque.” En voici la preuve. Toujours la même dialectique ridicule qui ne trompe ici personne. De qui vous moquez-vous ? Alors même que vous ne répondez JAMAIS aux arguments de fond que moi-même et d’autres commentateurs vous opposent, vous accusez vos contradicteurs de refuser le débat !
    Bien au contraire, vous déviez à chaque fois en posant une nouvelle problématique qui permet d’entraîner l’adversaire sur un autre débat et de faire oublier le précédent. En y ajoutant l’habituelle petite leçon du maître à l’élève. C’est une technique de com classique enseignée aussi bien dans les écoles de journalisme et dans les boîtes de com. Vous ne m’aurez pas sur ce terrain là. Vous voulez un débat contradictoire ? Chiche !

  10. @ PG,
    Depuis plusieurs années nous avons attentivement écouté et lu MLP. Elle s’est dite favorable :
    – au maintien de la loi Veil
    – à l’union civile homosexuelle (maintien du pacs)
    – au travail du dimanche
    – au laïcisme jacobin
    – aux “valeurs de la république” (maçonniques)
    – au maintien de l’immigration sur place (refus de l’inversion des flux)
    – à une définition idéologique et abstraite de l’identité nationale
    – etc.
    Ce sont de mauvais principes.
    Je préfère les principes invoqués par Bruno Gollnisch, rappelés dans cet entretien. Pour de plus amples développements, consultez le site de Bruno Gollnisch ou son site de soutien Les Jeunes avec Gollnisch. Consultez aussi le programme du Front National de 2002, rédigé par Bruno Gollnisch. Lisez enfin son livre : La Réaction c’est la vie. Vous ne pourrez plus dire que BG ne détaille pas.

  11. solange, vous perdez votre temps, je connais déjà la réponse de PG : oui, mais MLP a déjà gagné, et pis vous êtes rien que des méchants qui l’aiment pas, et pis elle est la plus belle, et pis c’est une femme, et pis et pis et pis…..

Publier une réponse

Nous utilisons des cookies pour vous offrir la meilleure expérience en ligne. En acceptant, vous acceptez l'utilisation de cookies conformément à notre politique de confidentialité des cookies.

Paramètres de confidentialité sauvegardés !
Paramètres de confidentialité

Lorsque vous visitez un site Web, il peut stocker ou récupérer des informations sur votre navigateur, principalement sous la forme de cookies. Contrôlez vos services de cookies personnels ici.


Le Salon Beige a choisi de n'afficher uniquement de la publicité à des sites partenaires !

Refuser tous les services
Accepter tous les services