Bannière Salon Beige

Partager cet article

Culture de mort : Euthanasie

Réponses à 10 affirmations courantes favorables à l’euthanasie de Vincent Lambert

Réponses à 10 affirmations courantes favorables à l’euthanasie de Vincent Lambert

La détermination des parents de Vincent Lambert à l’égard de la vie de leur fils, malgré son très lourd handicap, suscite de l’admiration mais également beaucoup d’incompréhensions et de mépris.

À l’heure où Vincent est matériellement en train de mourir de faim et de soif, ces questions et objections qui sont, soit d’ordre général ou particulières au cas de Vincent Lambert, méritent des réponses. Cliquez sur les liens :

1. « Sa mère n’a qu’à prendre son fils chez elle et s’en occuper elle-même ! »

2. « Personne ne voudrait vivre comme ça, ce n’est pas une vie ! »

3. « Il a dit qu’il ne voulait pas qu’on le maintienne dans un tel état, respectez sa volonté ! »

4. « Il n’a plus conscience de lui-même, c’est un légume ! »

5. « Non à l’acharnement thérapeutique ! »

6. « Je suis contre l’euthanasie, mais là… »

7. « Sa mère est une catholique traditionaliste qui fait subir à son fils ses croyances, c’est ignoble ! »

8. « Quels coûts pour la sécurité sociale ! »

9. « L’ONU n’a rien voir dans cette affaire. Les exigences de ses comités n’ont aucune valeur en France »

10. « Toutes ces années de procédures, c’est de l’acharnement judiciaire en plus de l’acharnement médical ! »

Partager cet article

5 commentaires

  1. Quelle que soit la cause de l’inconscience, un malade ne sera jamais un “légume”, car les légumes n’ont pas d’âme!

  2. C’est bien mon avis, alix.
    Pensées et prières en soutien.
    ” Souvenez vous, O Bienheureuse Vierge Marie, qu ‘on n’a jamais entendu dire ” …

  3. Merci, Michel Vanva.
    La république adore son dieu Thanatos et lui sacrifie le citoyen Vincent Lambert pour l ‘exemple. Cette république ne va tout de même pas payer des soins pour une personne handicapée alors que tant d’associations amies attendent sa manne.
    De même, certains médecins menacent les personnes souffrant d’asthme de ne pas les réanimer au troisième coma asthmatique ( témoignage d’une jeune fille qui a été ainsi prévenue ).

  4. Quel que soit le sort de Vincent Lambert, il faudra régler, pour l’avenir, la qualité des personnes pouvant intervenir pour orienter le sort de tels patients.
    Notre “justice” a donné priorité à l’épouse légale, même ayant refait sa vie.
    Je trouve, quant à moi, que les parents, et surtout la mère, qui a donné la Vie, doit être consultée en premier.
    C’est, je crois, le cas en Belgique.
    Quant à nos politiques (du moment !) qui veulent promouvoir l’euthanasie et l’avortement, ils vont pas laisser LEUR “justice” défendre la Vie !

  5. Correctif :
    “les parents, et surtout la mère, qui a donné la Vie, doivent être consultés en premier.”

Publier une réponse