Bannière Salon Beige

Partager cet article

Marche pour la Vie

Marche pour la vie : le discours final !

Suite à plusieurs demandes, retrouvez le discours final de Frédéric Espieux, prononcé place de l'Opéra dimanche 23 janvier :

MPLV "Je suis venu à Paris pour marcher pour la Vie, et j’ai réalisé comme nous sommes nombreux à la promouvoir!

Chers amis défenseurs de la Vie, citoyens d’une civilisation humaine !

Quand la question de la Vie s’est posée au plus profond de moi, j’ai décidé de descendre dans la rue pour la défendre, pour défendre celui qui est injustement réduit au stade d’amas de cellules ! Car dans ce cas, moi aussi, j’ai été un amas de cellules, et vous aussi, nous avons tous été des amas de cellules !

V Des dizaines de milliers… Si nous sommes ici aujourd’hui, c’est pour dénoncer le massacre des bébés à naître, mais aussi l’endormissement des consciences. Nous sommes ici pour dénoncer cette atteinte à la Vie et à la nature humaine. Nous sommes solidaires devant l’enfant à naître ! Nous sommes ici pour réveiller les consciences ! Pour briser le tabou de l’avortement : plus de 220 000 avortements par an, c’est autant de vies détruites ! Pourquoi refuse-t-on la parole à ceux qui proposent de nouvelles solutions ? Nous sommes ici pour tous ceux qui souffrent, tous ceux qui attendent des solutions, tout ceux qui gardent l'espérance de la VIE! !

  • Nous sommes solidaires de l’enfant à qui on a spolié le droit de naître.
  • Nous sommes solidaires de la mère à qui on n’a pas proposé une structure d’accueil digne de ce nom.
  • Nous sommes solidaires du père que la société cherche à déresponsabiliser.
  • Nous sommes solidaires de l’embryon qui attend dans un congélateur de connaître son sort : être transplanté pour retrouver sa dignité humaine ou bien être manipulé comme un objet de recherche scientifique.
  • Mais nous sommes aussi solidaires du malade qui sur son lit sera euthanasié…

Mplv2011 Avortement, diagnostic préimplantatoire, diagnostic prénatal, recherche destructrice de l’embryon… Jamais ! Jamais on n’a aussi mal traité son semblable que dans une société dite humaniste, qui se réclame des Droits de l’Homme et du Citoyen. Aujourd’hui, en France, plus d’1 enfant conçu sur 5 ne voit pas le jour ! Comment peut-on invoquer les droits de l’Homme quand celui-ci n’a pas la liberté de naître ? Où est le Citoyen quand l’Homme est neutralisé ? Lorsque l’on porte en soi la cause du respect de la Vie, on ne peut pas tolérer que soient éliminées autant de vies! Et nous ne pouvons pas nous taire ! Ne soyons pas complices par notre silence !

Nous sommes ici pour réclamer une véritable politique au service de la Vie et de la famille ! Pour réclamer le développement des aides à la maternité, et des structures d’accueil pour les femmes enceintes en difficulté ! Vie et famille sont liées parce que la famille, cellule naturelle à la base de toute société, est un lieu privilégié d’accueil de la vie et d’apprentissage de la vie en société. L’avortement est destructeur de la famille. Nous voulons la libération des femmes poussées ou même contraintes à avorter ! Tant que nous serons là, nous nous dresserons contre ces lois mortifères !

Nous voulons que l’Etat cesse de financer ceux qui poussent au crime sous couvert du droit. Qu’il cesse d’organiser l’endoctrinement des jeunes en matière d’avortement. Nous voulons qu’en contrepartie il soutienne et encourage les mouvements d’aide aux femmes enceintes en difficulté ! Qu’il rétablisse le délit de provocation à l’avortement ! Et qu’il sanctionne les comportements constitutifs d’incitation à l’avortement !

Simone Veil nous disait avec toute sa conviction ''l'avortement doit rester l'exception, l'ultime recours pour des situations sans issue. Mais comment le tolérer sans qu'il perde ce caractère d'exception, sans que la société paraisse l'encourager?'' 220 000 avortements par an, c’est ça, l'exception ?

Quel est l’avenir d’une société dans laquelle le plus fort ne protège pas le plus faible ? Dans 2 jours, nos sénateurs débattront de ''l'aide active à mourir'', c'est-à-dire de l'euthanasie. Rejetons ce projet : la mission des soignants n'est pas de donner la mort! Mais développons toujours davantage les soins palliatifs!

Dans moins d’un an les campagnes politiques vont commencer pour les prochaines élections présidentielles et législatives. Dans quelques mois vont paraître les différents programmes politiques. L’enjeu de ces élections doit être l’affirmation du Droit sacré à la vie, depuis la conception jusqu’à la mort naturelle. Il faut repenser la Culture de Vie ! Car une société qui tue ses enfants n’a pas d’avenir ! Le fait de voir des dirigeants mitigés sur la question cruciale de la Vie doit interpeler chacun de nos concitoyens ! La Vie n’est pas de droite, ni de gauche ! La Vie passe avant tous les clivages politiques ! D’ici-2012, chaque vie supprimée au nom d’une loi discriminatoire érigée en droit s’inscrit au compteur du massacre des innocents. Alors remplaçons la loi !

Ce grand rassemblement pour la Vie ne suffit pas ! Notre action ne fait que commencer ! Le combat pour la Vie se vit chaque jour là où nous sommes ! Par notre témoignage et par notre action, par notre prière et notre insoumission ! Dans nos écoles, nos lycées et nos facs, au travail et dans la rue, dans nos familles et avec nos amis, dans nos mouvements associatifs et nos foyers, dans nos partis politiques et dans nos syndicats! Partout où nous passons, le souffle de Vie doit balayer cette odeur nauséabonde qui hante notre société. Car la Vie est plus forte que la mort, la Vie vaincra la mort, et ça, nous en sommes sûrs ! Redisons ces mots de Mère Theresa, Prix Nobel de la Paix :

La Vie est un don précieux, prends-en soin ! La Vie est beauté, admire-la ! La Vie est une aventure, ose-la ! La Vie est la Vie défends-la !

Merci à tous d’être venus de loin, d’avoir répondu « présent ! » à l’appel lancé pour la défense de la Vie ! Merci en particulier aux personnalités politiques et religieuses qui ont su descendre dans la rue aujourd’hui ! A tous, nous disons bon courage, et bonne chance dans votre combat quotidien pour la Vie ! Et rendez-vous massivement l’année prochaine, le 22 janvier 2012 ! La Vie est Belle !"

Partager cet article

4 commentaires

  1. Ca, c’est de l’Espieux !

  2. La poignée de main d’un foetus de 21 mois au chirurgien qui lui sauvait la vie, impressonnante photo.
    http://www.lescrutateur.com/article-une-sacree-poignee-de-main-66131857.html

  3. 1 – Pas 21 mois, mais 21 semaines
    2 – Le lien ne fonctionne pas

  4. j’ai participé à la manifestation en priant le rosaire avec les associations qui ont permis par leur prières d’arriver à la prise de conscience actuelle dont on ne peut que se réjouir. cependant il est étonnant qu’une chaîne de télévision catholique ne dise pas que seule la prière est efficace.

Publier une réponse